Latin

Exposition itinérante au Collège : EPI, ma fierté !

La Réforme des programmes a introduit des réalisations interdisciplinaires dans le travail des élèves de 5e, 4e et 3e.

Sur la première partie de l’année, nos 9 classes ont travaillé avec les apports de plusieurs professeurs sur des thèmes comme le Portrait ou l’auto-portrait, la vie médiévale à la lumière du latin, la citoyenneté, …

ET, vendredi 27 janvier, l’après-midi était consacré à la présentation publique des objets mis au point :

  • jeux de société
  • repas exotique
  • diaporama,
  • réalisations plastiques
  • catalogues ou livres,
  • jeux théâtraux,

Tous les collégiens ont pu circuler dans les classes pour un temps de présentation. Emotion pour ceux qui présentent, intérêt voire émerveillement de ceux qui découvrent.

Pour découvrir le film de l’après-midi, cliquez sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=KZ1pRapNQCg

 

 

Les latinistes de 4ème en visite au Musée des antiquités

Un mercredi bien instructif.

Ce matin, les latinistes ont écouté avec attention leur guide sur le thème de l’enfance chez les Romains. Ils ont également fait le point sur quelques dieux. Ils ont pu manipuler des jouets encore familiers aujourd’hui, par exemple des billes ou les pions du jeu de dames. Osselets et toupie existaient déjà. Ils ont discuté des changements de mentalités concernant les âges de la vie depuis la période gallo-romaine.

Devant le Musée des Antiquités.

Pourquoi choisir le latin à la fin de la classe de 6e ?

“Je suis en 6ème et je me demande si je dois “faire” du latin l’an prochain…”

– D’abord, tu vas t’apercevoir bien vite que le latin n’est pas une langue étrangère, il est présent tel quel dans nos expressions de tous les jours et il est à l’origine de la plupart de nos mots français. Chaque cours de latin permet d’approfondir le vocabulaire français, d’en expliquer l’orthographe, de trouver l’origine de mots anglais, espagnols et même de trouver des parentés avec les mots allemands. L’apprentissage des déclinaisons oblige à déterminer la fonction des mots et donc à faire beaucoup de grammaire. Le latin est donc un plus, pour le français. La civilisation romaine est abordée dans chaque séquence ; on découvre ainsi comment les Romains s’habillaient, mangeaient, vivaient en famille, pratiquaient leurs cultes, quels étaient leurs régimes politiques… Le latin apporte donc des connaissances générales.

“Cela va me prendre du temps ?…..”

– En 5ème, deux heures de cours ; en 4ème et en 3ème, trois heures permettent de respecter les programmes. En 5ème, un travail personnel de trente minutes à une heure par semaine permet de suivre très correctement. Les déclinaisons sont apprises en classe mais nécessitent absolument des révisions à la maison.

“Si je m’engage en 5ème, puis-je arrêter à la fin de l’année

  • L’engagement en latin vaut le temps du cycle central, soit la 5ème et la 4ème, mais, bien souvent, il sera conseillé de persévérer jusqu’en 3ème.

“Dois-je être bon en français pour pouvoir suivre ?”

– Il n’est pas nécessaire d’en bon en français, il faut être curieux du fonctionnement de la langue et être capable d’absorber un surcroît de travail ; souvent, les “matheux” réussissent bien en latin car les cas et les règles instaurent un cadre loin d’être aussi « fantaisiste » qu’en français.

“On m’a dit que cela rapportait des points aux examens. C’est vrai ?”

  • Au Brevet des Collèges et au Baccalauréat, le latin est valorisé et ne peut à l’inverse pénaliser. C’est le systèmes des options, avec une prise en compte des points au-dessus de la moyenne.

Maintenant, à toi de réfléchir avec tes parents…

Mme Testu

Editorial de Mme Testu

LE LATIN, UNE LANGUE FAMILIERE

Depuis le mois de septembre, plus d’une vingtaine de cinquièmes latinistes ont découvert qu’ils parlaient déjà la langue de Cicéron. Le domaine de la publicité (Rhinomer, Efferalgan, Juvena, Mars, Bifidus…) et le vocabulaire du quotidien (agenda, lavabo, album, index…) ont fourni leur premier terrain d’étude et montré la persistance de cette langue “morte”. Chaque jour, les élèves découvrent de nouveaux mots latins pour mieux apprendre leur langue et d’autres, comprendre les bizarreries de l’orthographe et constituer des familles de mots.

Le latin est aussi l’occasion de connaître la maison romaine en 5ème, la condition de l’esclave, les métiers et le clientélisme en 4ème et plein d’autres aspects en 3ème. Bientôt, nous aborderons les aspects plus politiques de Rome. Les textes choisis construisent chez l’élève des références qu’il pourra citer et permettent de porter un regard critique sur les apports littéraires plus contemporains.

L’apprentissage des déclinaisons se fait en classe en “rapant” légèrement et les révisions à la maison. Les contrôles sont nombreux et les 20/20 aussi… Bref, de quoi intéresser les futurs littéraires mais aussi pharmaciens, biologistes, fleuristes ou tout autre passionné de Sénèque ou de Phèdre.

Martine Testu

Brèves
  • Collecte de la Banque alimentaire15/04

    Grâce à la mobilisation des quelques familles, de collégiens et d'amis, nous avons pu recueillir 3191 Kg de nourriture au Super U de Bihorel lors de la Collecte de printemps (10, 11 et 12 avril 2021)

  • Résultat de l'élection au CMJ...23/03

    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s'est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d'Oriana Passérieux.

    Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants :

    • au collège : 
      • Rose Thirel (5A)
      • Charles Vacaresse (4C)
    • à l'école :
      • Anaëlle Cutulic

    Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!

  • Naissance06/01

    Mme Vébobe (secrétaire et "voix de Saint-Victrice") a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020.

    Joie et et santé au bébé et à sa famille !

  • Collecte de la Banque alimentaire12/12Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée08/09

    à Sainte-Thérèse-d'Avila : 10 septembre 2020

    à Saint-Victrice : 25 septembre 2020

  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI
  • Naissance21/10Mme Hamadouche, l'une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d'Avila15/10Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd'hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l'un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne... aussi souvent que possible !  
  • Pour les relations parents-enfants : la cahute08/10A l'initiative de M. Sibenaler, l'association la Cahute propose des activités favorisant la rencontre enfants -parents (entre 3 et 12 ans, environ). Réunion d'information MERCREDI 10 OCTOBRE à 19h , au 44 rue Verte à Rouen.