Journal Sans Nom

Les royaumes de feu (suite), par Hugo et Antoine

Les Royaumes de Feu

Par Hugo et Antoine

 

Dans cet article nous allons parler du tome 3, dans lequel Gloria l’aile de pluie1 tente de retrouver les siens, mais va découvrir un sombre secret.

Après s’être échappés de l’embuscade au palais d’été, les dragonnets ont décidé de se rendre dans la forêt de pluie, où Gloria va tenter de retrouver sa famille et essayer de savoir pourquoi personne ne s’est rendu compte de la disparition de son œuf.

Alors qu’elle et ses amis marchent dans la forêt, ils voient deux ailes de boue, qui seront retrouvés égorgés plus tard, mais elle s’aperçoit que ses amis disparaissent un à un, et ce n’est que plus tard qu’elle se rend compte que ce sont des ailes de pluie qui ont endormi ses amis. Alors ils proposent à Gloria de l’endormir pour le trajet jusqu’au village mais elle refuse.

Gloria arrive finalement, non sans encombre, au village des ailes de pluie où elle découvre son frère Jambu grâce au test de venin. Elle décide alors de mener l’enquête sur la disparition de son œuf.

C’est alors qu’elle découvre que les ailes de pluie ne s’occupent pas de leurs œufs, ils les laissent dans la nursery et continuent leur vie. Alors Gloria décide d’aller faire un tour dans la jungle afin de se vider les pensées, et c’est alors qu’elle découvre un tunnel au cœur de la jungle.

Elle décide donc de prévenir ses amis de cette découverte. Le lendemain, Gloria revient accompagnée de ses amis, et se met à penser que le tunnel et les disparitions de dragons au village ont un rapport, mais elle est devancée par Mangrove, un aile de pluie dont la compagne a disparu, qui fonce dans le tunnel. Les dragonnets décident donc d’aller le secourir, alors ils pénètrent dans le tunnel et ce qu’ils découvrent les choque : en quelques mètres, ils sont arrivés au royaume de sable mais ce n’est pas la destination de Mangrove, qui veut aller jusqu’au royaume de glace, mais ils réussissent à le rattraper et le ramener.

Ils ramènent donc Mangrove et celui-ci décide de tout faire pour les aider à retrouver les ailes de pluie disparus, y compris sa compagne, Orchidée. Plus tard, Gloria décide d’aller cueillir des fruits, et à la place elle découvre un tunnel. Mais au moment où elle décolle pour prévenir ses amis, elle est assommée et mise dans un sac. Plus tard, elle se rend compte qu’elle a été capturée par les ailes de nuit2 et amenée sur leur île, ce qui veut dire que le second tunnel mène à l’île des ailes de nuit.

Là-bas, Gloria se retrouve enfermée dans la prison des ailes de nuit, mais retrouve tous les ailes de pluie disparus, dont une en particulier, Kinkajou, une dragonnette pas comme les autres, car elle n’est pas muselée et attachée comme les autres. Mais Gloria ne va pas se laisser faire : en usant de la ruse, elle va forcer les gardiens à la détacher et leur envoyer son venin. Soudain, Argil débarque, aidé par Lassasin, un aile de nuit rebelle, pour libérer Gloria et par la même occasion Kinkajou.

Une fois de retour dans la forêt de pluie, Gloria décide d’affronter les reines pour le trône dans une séries d’épreuves en équipe. Elle décide de prendre Kinkajou, Mangrove, Vanille et Jambu. Lors de toutes les épreuves, Viva a triché en aidant tout les membres de son équipe mais au prix de nombreux efforts, Gloria parvient à monter sur le trône des ailes de pluie.

Avis des lecteurs : je pense que cette série de livre mérite d’être lue car elle est riche en suspense, aventure et humour (parfois noir !).

Hugo Vielle et Antoine Salmon

1 Aile de Pluie : Clan de dragons vivant dans la jungle, possédant un venin et des écailles qui changent de couleur

2 Aile de nuit : Clan de dragons vivant actuellement sur une île volcanique (pour plus d’explications, attendre les articles sur les tomes 5 et 9 ou les lire)

Les spécialités ukrainiennes, par Marion Alissa et Jeanne

Les spécialités culinaires d’Ukraine

 

Nous avons été inspirées par la nationalité de notre camarade ukrainienne, Alissa pour rédiger cet article sur les spécialités culinaires d’Ukraine.

– голубці : Les голубці (holubtsi) sont un mélange de riz et de viande enroulés dans une feuille de chou. Ils peuvent être accompagnés de crème fraîche.

– борщ : Le борщ (borchsh) est une soupe de betterave servie avec de la crème fraîche, de la viande de porc et/ou de bœuf.

 

Котлета по Київські : Le Котлета по Київські (Kotleta po Kyyivsʹki) est une côtelette panée fourrée avec des herbes.

– Сало : Le Сало (Salo) est un jambon blanc.

– Сирники : Les Сирники (Syrnyky) sont des sortes de crêpes plus épaisses sucrées composées essentiellement de творог (tvoroh) ou quark en français, un fromage à base de lait caillé.

– Вареники: les вареники (varenyky) sont une sorte de ravioli ukrainien. Il peut y en avoir des sucrés ou des salés. 

Bref, la gastronomie ukrainienne est variée, colorée et savoureuse.

Marion LETELLIER, Jeanne FAVRAY et Alissa BULAKH

Batz-sur-mer, par Mathéo

Batz-sur-Mer

Cette petite ville est située en Loire Atlantique près de Guérande. La ville est au bord de l’océan Atlantique et de marais salants. Dans la ville, il y a un grand blockhaus de la seconde guerre mondiale qui appartenait aux allemands, pour repousser les navires ennemis. Il fait partie du mur de l’Atlantique. En temps de guerre le blockhaus était camouflé avec de la peinture. Le camouflage est composé de fenêtres et d’un toit pour ressembler à une villa pour ne pas se faire repérer par l’ennemi. Il y a aussi le musée des marais salants, l’Église Saint-Guénolé. Elle est entourée de plusieurs plages qui se nomment « plage de Govelle et plage de Valentin ». Près du centre-ville on peut trouver une biscuiterie.

Mathéo Dubreuil 4èmeB

Mauvais souvenir du ski… par Paul

Mon plâtre, par Paul

Pendant la semaine de ski, je me suis cassé le poignet gauche, alors que je m’étais déjà cassé le droit l’année dernière. L’accident est arrivé en courant dans les vestiaires, j’ai trébuché et suis tombé sur mon poignet gauche. J’ai eu très très mal et je ne pouvais plus bouger mon poignet. Alors Mme Bligny et M Pichou m’ont emmené à l’hôpital et j’ai dû porter un plâtre pendant un mois. C’était très énervant ! J’ai eu beaucoup de mal à m’endormir et à manger avec une seule main.

Heureusement, on m’a enlevé mon plâtre juste avant les vacances de Pâques. J’espère que je n’aurai pas un troisième plâtre. Mais il ne faudrait pas contrarier le proverbe : « Jamais deux sans trois ! »

Paul Gérald

Les mangas, par Paul

Les mangas, par Paul

Les mangas sont des livres japonais qui se lisent à l’envers. Les dessins sont en noir et blanc. La France et le Japon sont les deux plus grands consommateurs de mangas. L’artiste réalisant des mangas est appelé Mangaka.

Le premier manga s’appelait Yoko Hama. Il a é créé le 18 juillet 1878 par Kanagaki Robun  et Kawanabe Kyōsai.

Au Japon, les hommes de moins de 30 ans lisent environ six mangas par mois contre trois pour les femmes. Voici les différent types de mangas :

 

Kodomo (子供?) pour un public jeune (moins de 10 ans), quel que soit son genre.

 

  • Shōnen (少年?) pour un public masculin jeune, de 8 à 18 ans.

     

  • Shōjo (少女?) pour un public féminin jeune, de 8 à 18 ans.

     

  • Seinen (青年?) pour un public masculin adulte, 16 ans et plus.

     

  • Josei (女性?) pour un public féminin adulte, 16 ans et plus.

     

  • Seijin (成人?) pour un public adulte, 18 ans et plus.

     

  • Un manga coûte en général 400 à 500 yens ( entre 3,10euros et 3, 87euros ).

Mon avis : j’aime bien les mangas parce que les personnages sont dessinés de manière dynamique et les histoires nous offrent de belles occasions de nous projeter dans des aventures loin de notre quotidien.

  • Naissance
    Clémence Leclerc (Mme Mulot depuis quelques semaines !), aide-maternelle à Saint-Victrice, a donné le jour à Basile, ce mardi 26 avril. Le bébé et la maman se portent bien.
  • Collecte pour la Banque alimentaire
    Grâce aux clients et à nos collégiens (bien accompagnés par des adultes), 2 741 Kg de nourriture ont été récoltés lors des journées de  collecte au Super U de Bihorel (début avril 2022). Bravo à tous les participants !
  • cérémonie de remise des diplômes
    VENDREDI 12 NOVEMBRE au Foyer municipal de Bihorel à 18h30   Les lauréats et leurs familles sont accueillis dès 18h00, et sont conviés au cocktail qui suivra
  • (pas de titre)
    Nous venons d’apprendre le décès de Michel DUFAYET, qui fut instituteur dans notre école jusqu’à sa retraite, en 1990. Il restait attaché à notre Institution et passait parfois nous faire un signe d’amitié. Ses obsèques seront célébrées vendredi 22 octobre 2021, à 14h30 à St Martin du Vivier, sa paroisse.
  • Collecte de la Banque alimentaire
    Grâce à la mobilisation des quelques familles, de collégiens et d’amis, nous avons pu recueillir 3191 Kg de nourriture au Super U de Bihorel lors de la Collecte de printemps (10, 11 et 12 avril 2021)
  • Résultat de l’élection au CMJ…
    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s’est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d’Oriana Passérieux. Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants : au collège :  Rose Thirel (5A) Charles Vacaresse (4C) à l’école : Anaëlle Cutulic Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!
  • Naissance
    Mme Vébobe (secrétaire et « voix de Saint-Victrice« ) a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020. Joie et et santé au bébé et à sa famille !
  • Collecte de la Banque alimentaire
    Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée
    à Sainte-Thérèse-d’Avila : 10 septembre 2020 à Saint-Victrice : 25 septembre 2020
  • Le JSN change de support
    Après quelques mois d’expérimentation d’un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l’actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom
    Pour lire les reportages de l’Institution, cliquez ICI
  • Naissance
    Mme Hamadouche, l’une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d’Avila
    Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd’hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l’un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne… aussi souvent que possible !  
  • Pour les relations parents-enfants : la cahute
    A l’initiative de M. Sibenaler, l’association la Cahute propose des activités favorisant la rencontre enfants -parents (entre 3 et 12 ans, environ). Réunion d’information MERCREDI 10 OCTOBRE à 19h , au 44 rue Verte à Rouen.
  • Demandes d’aides
    Les imprimés pour les Bourses de collège et pour l’aide à la restauration (collégiens !) doivent être remis au Secrétariat le 29 septembre au plus tard. Les retardataires n’ont plus que 2 jours !!