Patrick Nivon

Et une semaine de faite !

Les confinés parlent aux confinés…

Mes bien chers élèves,

Cette semaine, nous venons de passer des moments comme qui dirait pas très ordinaires, si vous me permettez l’euphémisme. Nous partageons tous, ce sentiment bizarre, où se mêlent le plaisir de ne plus aller à l’école et la difficulté de devoir travailler tout seul. À la maison, les tentations sont nombreuses pour nous détourner de nos obligations scolaires. C’est difficile pour tout le monde, et pourtant, il faut conserver le contact, garder une fenêtre ouverte sur notre Collège et respecter nos obligations scolaires en harmonie avec tous ceux qui partagent la maison.

Cette semaine, c’était une mise en route. En tous les cas, c’est comme ça que je le conçois. Il a fallu que chacun apprenne à se connecter à son « Espace élève » d’« École Directe » et retrouve ses identifiants personnels. Nous avons été nombreux à penser que l’ « Espace famille » serait suffisant. Il n’en est rien ! Le fameux « Cloud » et les mystérieux « Post-it » dont parlent tous vos professeurs, c’est dans votre « Espace de travail de CLASSE », sur votre « compte Élève », que vous les trouverez.

Cette semaine, il a fallu compter avec un trafic internet anormalement élevé, des temps de chargements qui s’allongent et des serveurs qui chauffent, saturent et parfois qui plantent. Notre patience et notre persévérance sont mises à l’épreuve des bandes passantes de plus en plus en plus étroites des réseaux informatiques. Il a fallu également partager l’ordinateur, la tablette et le smartphone avec tous les « Confinés » de notre maison.

Cette semaine, il a fallu que chacun découvre les moyens utilisés par chaque professeur pour donner le travail à faire, planifier le temps pour le faire au quotidien et pour le rendre en temps et en heure. Il a fallu aussi apprendre à s’aménager des temps de détente et d’exercices physiques. Même loin les uns des autres, il nous faut rester ensemble pour apprendre et grandir.

La semaine prochaine, les choses devraient aller mieux dans votre organisation. Mais il y aura encore quelques flottements, nous en sommes sûrs. Ce n’est pas grave ! Rassurez-vous ! Si tout le monde y met du sien, les choses iront de mieux en mieux et chacun d’entre vous pourra développer une des plus grandes et des plus belles compétences qui soit : L’autonomie.

Et en Techno ?           ( – Ben oui, c’est un prof de techno qui écrit :-)

Pour ce qui est de la Technologie, au vu de tous les messages que j’ai reçu au cours de la semaine et étant donnée la faible participation aux séances Algoréa, je vous résume ici, en quelques lignes, tout ce que chacun d’entre vous doit savoir :

RÈGLE n°1 : Je dois connaître les identifiants de mon espace personnel « École Directe ».

Si vous ne les connaissez pas ou si vous les avez oubliés, adressez un mail au secrétariat du collège pour le demander. ( http://www.saintvictrice.fr/contact/ ) Si ça ne fonctionnent pas, assurez-vous que le problème ne soit pas lié à la lenteur de la connexion. Dans ce cas, le secrétariat, déjà bien débordé par les temps qui courent, ne pourra rien faire pour vous.

RÈGLE n°2 : Je dois lire tous les fichiers PDF du dossier TECHNOLOGIE.

Dans votre espace de travail de la classe, accédez au cloud puis au dossier TECHNOLOGIE. Ce dossier contient les documents que tu dois savoir utiliser. Les noms de fichier sont très clairs.

RÈGLE n° 3 : Je dois m’entraîner sur Algoréa, au moins une fois par semaine.

Les documents du dossier TECHNOLOGIE du Cloud vous explique comment faire et comment trouver le code de séance qui vous permet d’être identifié. Sachez qu’en temps que coordinateur du concours, je suis informé de la participation (ou pas), de chacun d’entre vous.

RÈGLE n° 4 : Je dois surveiller ma messagerie École Directe.

C’est le moyen que j’ai choisi pour vous contacter individuellement ou collectivement. C’est aussi le moyen que vous avez de me poser toutes vos questions et de recevoir toutes mes réponses.

Et la plus importante des règles à respecter, la règle numéro cinq :

RÈGLE n° 5 : Je dois garder mon calme quoi qu’il arrive !

Garder son calme, c’est une nécessité pour que l’ambiance de la maison reste sereine et pour que tout le monde conserve un bon moral.

Bon courage à vous toutes et à vous tous,

Votre Professeur de Technologie qui pense à vous (ง ͡ʘ ͜ʖ ͡ʘ)

Monsieur Nivon

Remscheid XIII – 8

Épisode 8 : Mardi 10  Décembre

RETARD

Estimation : ARRIVÉE 20h45

8h17 : Ça y est… On est partis ! Les soutes pleines à craquer, le car grimpe la rampe d’accès de la cour de la Sophie-Scholl-Gesamtschule sous les auf Wiedersehen des familles. 

8h32 : Nous roulons depuis 15 minutes. L’autoroute que nous avons atteinte rapidement est pour l’instant bien dégagée… Les 37 jeunes passagers se font plutôt silencieux, comme si dans leurs têtes, ils étaient perdus quelque part entre le souvenir de ces dix derniers jours et la perspective de retrouver leurs habitudes françaises. Mais ça y est… Nous approchons de Cologne… Comme prévu, la circulation ralentit.

11h00 : On avance… Lentement, mais sûrement. L’agglomération colognaise et la densité de la circulation nous donne de bien profiter du paysage de la Rhénanie.

L’ambiance est au beau fixe malgré le bouchon.

12h22 : Le bouchon, lui aussi est au beau fixe… Un retard d’au-moins deux heures est à prévoir. Dans l’après-midi, dès que nous pourrons le faire avec précision, nous ne manquerons pas de vous tenir informés sur notre heure d’arrivée.  Les Enfants sont exceptionnels de patience. Il faut dire que leur Professeur d’Allemand assure une animation en cabine, digne des plus grands ambianceurs des salles de spectacles.

13h50 : Le bouchon est derrière nous… Le pique-nique est avalé… Quelques minutes pour se dégourdir les jambes, et on repart.

14h37 : Nous voici en Belgique. L’humeur et la météo sont au beau fixe :-)

Dès que nous aurons passé Liège,  nous vous donnerons une estimation de notre heure d’arrivée. 

15h09 : Nous sommes encore en Belgique, mais Liège et ses gros bouchons habituels sont maintenant derrière nous. Si les conditions de circulation se maintiennent, 🤞, nous devrions arriver à Saint-Victrice vers 20h15 environ

16h50 : Passage un peu délicat de la frontière franco-belge… Mais ça avance…

Nous voilà en France ! Ça roule bien à nouveau… Tous le monde va bien et chacun s’est résigné à l’inévitable : Nous serons en retard… Très en retard ! À bientôt…

17h57 : La pause s’impose… Notre chauffeur Cyrille nous annonce un arrêt reglementaire de 45 minutes. Ça va faire du bien à tout le monde :-p

18h45 : Nous reprenons la route pour ce qui sera la dernière ligne droite. De façon relativement précise, nous pouvons vous annoncer une arrivée estimée aux environs de 20h45… 

Épilogue

20h21 : Voilà voilà… Dans quelques minutes, nous aborderons la rue Philibert Caux, dernière ligne droite d’une journée exceptionnellement longue. Les causes de notre retard, en plus d’être indépendantes de notre volonté, n’auront en rien entamé les bons souvenirs que nous garderons de ces 10 jours passés.

Alors ce soir, lorsque vous aurez regagné vos pénates, que vous aurez ouvert tous les bagages et mis le linge sale dans la machine à laver, alors que vous déballerez tous leurs cadeaux, faites-les parler. Demandez-leur de vous raconter ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils envisagent pour le retour de leur correspondant ou de leur correspondante en mai prochain. Faites en sorte que cette expérience allemande reste durablement dans les esprits de nos « Petits« , un souvenir heureux de leur scolarité collégienne. Ainsi, grâce à ce que nous aurons appris ensemble, nous les aurons fait grandir encore un peu plus.

🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁

Monsieur Gouteux, Madame Louise, Cyrille et moi-même tenons  à vous dire que nous sommes particulièrement fiers de vos enfants, de ce qu’ils ont fait et de ce qu’ils ont été.

Nous voulons également vous remercier pour la confiance que vous nous avez accordée et nous vous souhaitons une très bonne soirée de retrouvailles.

P. Nivon

Remscheid XIII – 7

Épisode 7 : Lundi 9 Décembre

8h45 : Le numéro 37 vient de sortir… Ça y est, tout le monde est là… Et tous, en bon état de marche :-) 

Les rires décollent en escadrilles à chaque récit des activités du week-end. 

Patinoire _ Où beaucoup se sont retrouvés, souvent sur rendez-vous et parfois par hasard _, Piscine H2O, 60ème anniversaire de Barbie, soirée Bingo en mode langue italienne, shopping, repas en famille restreinte ou élargie _ voire très élargie _, et l’activité partagée par la quasi-totalité d’entre eux, le traditionnel Weinachtmarkt ou marché de Noël, à Remscheid mais aussi à Essen, Dortmund, Düsseldorf ou autre grande ville de la région. 

9h15 : La Bank !…

10h31 : Pendant que les plus grands sont en cours avec leurs corres’, en cuisine, c’est le coup de feu…

Puis la vaisselle… Pour certains, on jurerait que c’est la première fois :-)

Les fours commencent à ouvrir leurs portes et laissent échapper des odeurs très agréables qui viennent aussitôt titiller nos hypothalamus.

Puis c’est la composition des sachets.

11h16 : De retour à la bibliothèque avec le butin des cuisines.

11h43 : En route pour Allee Center, galerie commerciale de Remscheid, pour faire les dernières « petites » courses et se procurer la traditionnelle fleur qui sera offerte cet après-midi, lors du Kaffeetrinken, à la « Maman allemande »… Grand moment d’émotion garanti. 

« Ça plane pour nous… ouuuu ouuuuu ouuuuu ouuuu ! » 

« Il est midi… Rendez-vous ici, à 15h, au pied de la biche. »

14h57 : Ils commencent déjà à arriver au pied de la biche, la rose à la main et les sacs en bandoulière…

15h26 : Nous sommes sur le point d’arriver à la Sophie-Scholl. Nous serons à l’heure pour le début du Kaffeeteinken… Photos à venir…

17h15 : Et voilà…

Ils s’en sont allés… Dernière soirée… Dernier dîner… Dernière nuit… Et demain, nous rentrons…

— « Déjà !…

— Et oui… Déjà !… Ces 10 jours ont vite passé,  hein? »

On se dit à demain?… Bis Morgen… Viel Spaß!

🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁

… von Ihrem Korespondenten der Saint-Victrice-Presseagentur, Patrick Nivon.

Remscheid XIII – 6

Épisode 6 : Vendredi 6 Décembre

JOYEUSE SAINT-NICOLAS À TOUS !

 » Phantasialand « 

8h18 : Rassemblement dans le Hall! Voyons voir si tout le monde est là…

8h39 : Une classe de Petits vient nous rendre visite à la Bibliothek. Accompagnés par leur professeur de Français, Madame Eggers, ils sont là pour expérimenter leurs premières leçons.

8h53 : La Louise Bank vient d’ouvrir et déjà la file d’attente s’allonge. C’est la première fois que la caisse présente un tel engouement. Il faut dire que les clients viennent retirer des sous pour la journée et le weekend à venir.

9h20 : Rassemblement général dans le hall. Les forces françaises et les forces allemandes vont partir combattre, ensemble, pour libérer le pays de la Fantaisie, armées de leurs rires et de leur bonne humeur.

9h30 : Les deux régiments embarquent chacun dans leur CAR (Carriole des Appelés à Rire), avec leurs Capitaines respectifs. 

9h36 : En route vers Phantasialand ! C’est le cœur sur la main qu’ils s’apprêtent à lancer des rires en rafales que ni les pluies éparses ni le froid persistant ne sauront éteindre.

10h50 : Les troupes descendent des cars, la joie en bandoulière sur les visages et les canons à rire chargés jusqu’à la gueule.

Notre progression en désordre serré vers les frontières de la Fantaisie laisse augurer d’une longue et délicieuse bataille.

11h14. Les portes sont sur le point de s’ouvrir. Le premier front va céder… À partir de maintenant, c’est chacun pour tout le monde et tout Phantasialand pour chacun… Au hasard des batailles livrées dans la journée, il se peut que vous assistiez à quelques scènes photographiées. Soyez patients et restez à l’écoute…

😂 Des nouvelles du front 😂

16h45 : Rassemblement!!! Il est temps de rentrer…

17h10 : Les troupes sont au chaud dans leurs cars. Les diesels ronronnent et les bouches d’aération soufflent leur air chaud réconfortant. Bientôt nous roulons sur l’asphalte autoroutier en direction de Remscheid. La pluie qui nous a épargnés toute la journée, retenue la haut par on ne sait quelle force mystérieuse, peut maintenant tomber délicatement sur nos cuirassiers de la route.

Comme pour continuer la fête, nos Petits animent dans toute la cabine, une guirlande de torches avec leurs portables. C’est un petit peu le 8 décembre avant l’heure ;-)

Vers 18h30 nous devrions atteindre la Sophie-Scholl et confier à 37 familles allemandes, nos Petits Franzosen pour le deuxième week-end de l’Avent.

Cette immersion totale pour une durée prolongée de deux jours et trois soirées est planifiée depuis plusieurs mois. Elle est préparée sur place depuis maintenant 6 jours, grace à une alternance de journées entre nous et d’après-midi et soirées sans nous. Ce week-end est le point culminant de l’échange. C’est durant ces deux jours « d’isolement » que vont se sceller des amitiés durables qui se sont peu à peu construites tout au long de cette semaine. Les anecdotes que nos Petits nous ont racontées et les quelques contacts que nous avons eu avec les familles allemandes font que notre confiance leur est toute acquise. Les familles considèrent déjà vos petits comme leurs enfants.

Bonne soirée et bon week-end à tous, et dès lundi matin, n’hésitez pas à rallumer votre téléphone pour avoir le compte-rendu de cette immersion totale.

18h35 : Ça y est… Ça a commencé ! 😉👋

🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁

À lundi…

… von Ihrem Korespondenten der Saint-Victrice-Presseagentur, Patrick Nivon.

Remscheid XIII – 5

Épisode 5 : Jeudi 5 Décembre

« Une journée à Bonn »

( ou « Ich bin ein Bonner! » )

8h15 : Un manège de bus dépose par vagues entières les élèves de la Sophie-Scholl. Parmi eux, de temps en temps, nous pouvons apercevoir une ou deux têtes qui nous sont très familières…

… puis tout ce petit monde se rassemble dans le hall en attendant la montée des marches vers la Bibliotek…

Présentation de nos Guides et de notre journée à Bonn…

… puis la Bankière officie…

9h15 : Les passagers à destination de Bonn sont priés de s’avancer vers la porte d’embarquement…

9h52 : Bonn, 47 km… Il reste encore un peu de route…

Nos Petits sont vraiment super gentils !

10h30 : Nous entrons dans Bonn.

11h00 : La visite du musée de l’histoire de la République fédérale d’Allemagne sera commenté par un spécialiste, monsieur Gouteux.

La mode n’a pas beaucoup changé,  finalement!

13h00 : Fin de la visite… Retour au car…et… et…

13h54 : Le car est garé le long du Rhin. Après quelques minutes de marche nous nous retrouvons dans le centre ville de Bonn où nous nous apprêtons à libérer les enfants.

 Rendez-vous ici même à très exactement à 15h45… Bon appétit. 

15h48 : Tous les 37 sont là…

Ouf!!! Nous n’avons perdu personne.;-) Retour au car.

Je ferme la marche. 

16h00 : La cargaison chargée,  notre RoadBus A320 roule… 

Prochaine étape, d’ici une vingtaine de minutes, nous ferons escale chez Hans Riegel, Bonn…

Où est garé notre car?

En 20 minutes, la croissance allemande  vient de gagner 2 points.

(… Et vous n’avez pas vu les cartons de Monsieur G. :-)

17h25 : Nous venons de sortir de Bonn. L’autoroute va maintenant nous conduire à Remscheid avec une ETA de 18h45.

18h43 : Quelle précision ! Tous nos Petits ont été récupérés par les familles. Il ne nous reste personne.

Bonne soirée à tous et à demain. Vous pouvez désormais couper votre connexion Internet et éteindre votre téléphone portable ;-)

🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁🦁

À demain…

… von Ihrem Korespondenten der Saint-Victrice-Presseagentur, Patrick Nivon.

Brèves
  • Triste nouvelle12/05

    Les obsèques de M. Alain PERRIER, époux de notre directrice de l'école Saint-Victrice, seront célébrées ce vendredi 15 mai, en l'église Sainte-Claire.

    En raison des conditions sanitaires actuelles, l'assemblée sera en nombre très restreint.

    Les familles qui le souhaitent peuvent déposer  un message dans la boite aux lettres du collège (ou par Ecole Directe)..

    Il n'y aura ni fleurs, ni couronnes. Une collecte sera organisée pour la vie de la paroisse et une association de soutien aux personnels soignants. Vous pourrez déposer une enveloppe dans la boite aux lettres du collège si vous souhaitez y participer, 

  • Naissance30/11

    Notre Directrice de l'école Sainte-Thérèse d'Avila a donné naissance à une petite Alix. La maman et l'enfant se portent bien ... et cette petite soeur fait le bonheur d'Albane.

  • quelques jours de remise en rythme pour les élèves entrant en 5e, 4e et 3e06/07L’objectif des activités est de permettre une entrée plus active et plus maîtrisée dans les apprentissages dès le début de l’année. Bien sûr, elle ne peut que compléter les efforts que votre enfant aura accomplis durant l’été pour compenser les lacunes détectées, et non constituer un remède définitif et isolé.   Durant ces trois jours, les collégiens reverront :
    • Des méthodes de travail,
    • Des notions fondamentales,
    • Des attitudes d’apprentissage.
    Pour télécharger le bulletin d'inscription, bulletin téléchargeable
  • listes de fournitures29/06DERNIERE MINUTE : pour les fournitures de rentrée des élèves, vous pouvez les consulter via ces liens (mis à jour le 02/07/2019) : liste école Saint-Victrice liste école Sainte-Thérèse d'Avila liste des collégiens pour commander
  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • Naissance29/04Hélène Codevelle, éducatrice au Jardin d'enfants, vient de mettre au monde un petit Alix. Tous nos voeux accompagnent l'enfant et ses parents.
  • Naissance22/04Maud (assistante à l’école Saint-Victrice) nous a annoncé la naissance d’Édouard le 12 avril. Nous nous réjouissons avec ses parents.
  • Collecte de la Banque alimentaire08/04Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 1986 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 4 000 repas. Merci à tous.
  • retour du ski30/03l'arrivée vers 8h30 se confirme
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI