<< Avr 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

DES CM2 PARTOUT…

Vendredi dernier, nous avons reçu les CM2 de l’école Jean-Baptiste de Darnétal et leur maître, les élèves de Saint-Victrice et Madame Christophe, leur maîtresse ainsi que 6 élèves de l’école marthe Corneille.

Ils étaient 44 à visiter l’institution pour éventuellement y être scolarisé à la rentrée prochaine (2011/2012), et mieux connaître les lieux leur permettant de se sentir plus à l’aise dès la rentrée.

Après avoir déjeuné à la cantine, ils sont allés rendre visite à Madame Louise au CDI ou bien sont restés en récréation, et la journée s’est terminée par un joyeux cours de sport.

[nggallery id=32]

Projet pédagogique de découverte de la vie à la ferme

Les classes de maternelles ont travaillé autour du projet de découverte du monde de la ferme au 3ème trimestre de l’année scolaire. Ce projet a été préparé par les deux enseignantes des classes maternelles : Hélène PLANTROU et Anne PERROT.

1ère étape : visite de la chèvrerie de Grandcourt Saint Etienne en mai dernier.

Les enfants ont découvert le mode de vie d’un troupeau de chèvres, goûté au lait de chèvre et participé à un atelier pédagogique expliquant la transformation du lait en fromage. Ils ont réalisé une faisselle de chèvre qu’ils ont pu rapporter à la maison.

2ème étape : animation « Monde et Nature » Après la visite de la ferme, ils ont eu une animation sur la ferme à l’école. Les élèves ont vu d’autres animaux, appris le vocabulaire relatif aux différents animaux, se sont déguisés et ont appris une chanson.

Ce travail est complété grâce à un livret pédagogique et un CD offert par Monde et Nature.

SUR LES CHEMINS DES PELERINAGES

Monsieur Letoulouzan, intervenant en pastorale, dans le cadre de l’association : « Amis de Saint-Jacques », est venu expliquer aux élèves de 5e, le déroulement d’un pélerinage.

Plein de lieux de pélérinages existent, le plus connu est celui de Vézelay-Saint Jacques de Compostelle, long de 1600km.

M. Letoulouzan a parlé de ce chant commun à toutes ces personnes marchant :

 

Ultraya

ce qui veut dire plus loin pour motiver les pélerins à marcher encore et encore.

3 élèves, l’un après l’autre, ont fait la vérification de ce que doit contenir le sac à dos du parfait marcheur : surtout des choses légères pour économiser son énergie et ses forces afin de marcher le plus loin et le plus longtemps possible.

Madame Balland-Poirier a, elle, expliqué le programme d’une soirée de pélerin : monter la tente, préparer le dîner et si l’on veut, participer à la veillée de prières.

La conclusion est : essayez de prendre le temps de marcher, pas forcément dans un but religieux mais le sentiment ressenti par les marcheurs est la LIBERTE .

 

Les élèves écoutent Mme Balland-Poirier

"Inspection" du sac à dos

Une maquette de ville en CP

Dans le cadre de la géométrie, nous travaillons sur les solides.

Les enfants ont rapporté de chez eux des emballages en carton de diverses tailles et diverses formes. Après avoir manipulé, observé et nommé ces « solides », nous avons recouvert toutes les boîtes de papier kraft. Puis les enfants ont rajouté des fenêtres et des portes, construit des toits en carton jusqu’à ce que nos boîtes ressemblent à des immeubles ou des maisons. Nous avons ensuite regroupé toutes nos constructions sur une grande table, puis nous avons dessiné des routes.

Et voilà une belle maquette 3D !!

[nggallery id=62]

Fête à l’école : Vive le printemps !

Vendredi 6 mai dernier, toute l’école a, pour quelques heures, mis le printemps à l’honneur.

Les festivités ont commencé à 15 heures par le carnaval des enfants. Des Super-héros, princesses, animaux, une équipe de footballeurs et de pom-pom girls, des indiens, des chevaliers… ont défilé sous le regard amusé des parents. Une fois tous réunis dans la cour, ils ont interprété, sous la direction de Mme Helmer, enseignante de CP, deux chants : C’est le printemps d’Henri Dès pour les maternelles et le cycle 2 et Je veux du soleil de Au petit bonheur pour le cycle 3.

Encadrées par l’APEL, les mamans bénévoles ont ouvert les stands du marché de printemps : vente de gâteaux, boissons et friandises ; bricolages réalisés par chaque classe ; torchons.

Les bénéfices de cette vente vont permettre de financer une partie des sorties scolaires de fin d’année :

les maternelles passeront la journée du vendredi 24 juin au château de Mirosmenil

et les primaires celle du mardi 27 juin au château de Falaise.

Merci à l’APEL et sa présidente, Mme Sauvageot, à tous les parents qui ont participé en confectionnant des gâteaux ou en aidant durant la fête ainsi qu’ à M. Lachêvre, père d’élève, qui, avec deux amis, a offert aux élèves, bénévolement, une représentation de jonglerie.

Avant de retourner en classe pour récupérer leur cartable, les élèves ont offert aux nombreux parents présents une dernière représentation de chants. Merci à tous pour ce moment partagé, plein de joie et de bonne humeur !

[nggallery id=23]

Prêts pour la sixième !

L’institution Saint-Victrice a organisé une journée de découverte pour les élèves de Cm2 afin de leur donner un aperçu de la journée d’un collégien.Nous avons interviewé 4 « futurs » collégiens.

*Qui vous a accueilli ?

Ce sont le directeur M. Tamarelle et Mme Liberge, la surveillante principale, qui nous ont accueillis dans la cour du collège.

*Quelles sont les matières que vous avez faites ?

Nous avons assisté à : un cours d’anglais (étude d’une chanson en rap), de français (grammaire), de mathématiques ( sur les chiffres romains et égyptiens), d’histoire/géographie ( sur l’acropole d’Athènes), de SVT (étude au microscope de la peau de l’oignon), d’arts plastiques (étude sur les dessins animés), de sport (lancer de balle de tennis et course d’obstacles) et enfin de technologie ( sur le moteur à explosion).

*Quelles sont les matières que vous avez préférées et pourquoi ? L’histoire parce que le professeur explique bien et les mathématiques parce que nous n’avons jamais étudié la numération égyptienne.

*Êtes-vous prêts à rentrer au collège ?

Nous sommes impatients de rentrer au collège parce que nous avons mûri ! Et nous souhaitons avoir différents professeurs.

*Après cette journée, quelles sont vos impressions ?

« Même si cela fait beaucoup de changements pour nous, le collège est une version plus approfondie de l’école primaire ».

« Après cette journée au collège, j’espère que je pourrai y aller l’année prochaine ! »

« On s’est senti tout petits par rapport aux collégiens ! »

Propos recueillis par : Amélie, Louise, maxime et Milana.

Classe de Cm1/Cm2

CM2 ET FUTURS ELEVES DE 6e

La semaine dernière, des élèves de CM1 et CM2 de Sainte-Thérèse d’Avila, de Saint-Victrice et d’écoles voisines, sont venus visiter le collège. Monsieur Tamarelle les a accueillis.

Ils ont participé à plusieurs cours : anglais, technologie, français, SVT, histoire-géographie. Ils ont déjeuné au self. En fin d’après-midi, Madame Liberge, surveillante générale, leur a expliqué son rôle au sein de l’école et Madame Louise, le fonctionnement du CDI.

Cette journée leur a permis de découvrir « l’univers du collège » et ces jeunes ont hâte d’arriver chez les grands.

Nous leur souhaitons une bonne fin de CM2 et une bonne rentrée en 6e.
[nggallery id=3]

UNE TRES BELLE EXPO…

Les élèves germanistes et leur professeur d’allemand nous présentent une jolie exposition dans le hall du Collège : elle est et restera visible jusqu’au 1er juin prochain, dernier jour de la visite annuelle de nos partenaires allemands de la Sophie-Scholl-Gesamtschule de Remscheid.

Les photographies proposées nous montrent ce que sont les relations franco-allemandes (les rencontres entre les différents Présidents de la République Française et les Chanceliers allemands depuis 1963 et le Traité de l’Elysée qui a promu, à l’époque, des échanges comme le nôtre), ainsi que les clichés que nous avons sur l’Allemagne (trois panneaux sur l’image que les Français ont de nos voisins d’Outre-Rhin et des photographies prises par les élèves lors de notre séjour à Remscheid en novembre dernier).

L’indispensable rapprochement entre les deux peuples met en valeur les différences, mais les échanges scolaires que nous avons permettent surtout de balayer les a priori, les préjugés et donnent à chacun la possibilité de mieux connaître les usages de l’autre et les symboles nationaux.

Un travail original, oeuvre des élèves de 6ème, propose une interprétation colorée de la Porte de Brandebourg et de la Tour Eiffel.

La France, l’Allemagne, proches et différentes ?
Réponse en images.

[nggallery id=110]

Pour les parents…

Pour les profs…

Brèves