mois

LE PERSONNAGE DU MOIS ET DE FIN D’ANNEE 2010/2011

MADAME SYLVIE JARDIN, PRESIDENTE DE L’OGEC

Sylvie Jardin, vous avez été élue récemment Présidente de l’OGEC d’abord bravo, et faisons un peu plus connaissance.

Je précise à tous que l’OGEC veut dire Organisation de Gestion de l’Enseignement Catholique.

Certains maîtres ou maîtresses ainsi que beaucoup de professeurs me connaissent puisque mes deux enfants ont été scolarisés à Saint-Victrice mais mon fils a vingt ans alors… il y a eu des changements depuis !! Et puis je faisais déjà partie du bureau de l’OGEC du temps de M. Mas, en tant que secrétaire.

Parlez moi un peu de vous :

Je suis née à Vernon, j’ai 52 ans et je suis comptable.

Quel est votre parcours ?

Je suis allée à l’Ecole des Dames Blanches à Yvetot pour y apprendre le métier de comptable. Puis j’ai voulu réaliser un rêve de jeune fille et j’ai trouvé un employeur qui a bien voulu m’intégrer à un contrat d’apprentissage dans la coiffure. Malheureusement dans ce domaine, ma carrière a été courte car j’ai eu des ennuis de santé qui m’ont empêchée d’exercer. Alors, j’ai suivi une remise à niveau dans mon premier métier de comptable et j’ai rapidement trouvé du travail dans un établissement de gestion à Bois-Guillaume.

Quelle est votre qualité première ?
La ténacité 

Vous connaissez-vous un défaut ?

Je ne suis pas assez sûre de moi-même donc un manque de confiance.

Un bon souvenir à Saint-Victrice par l’intermédiaire de vos enfants ?

Certainement la méthode d’apprentissage de Madame Anne Blondel avec mon fils Jonathan qui, dyslexique, a réussi à lire grâce à sa façon d’apprendre.

Un de vos meilleurs souvenirs personnels :

La naissance de mes enfants

Quels sont vos loisirs ?

La lecture (surtout les policiers) et le cinéma (aventure, bagarre)

Avez-vous une passion ?

Partager des moments privilégiés avec mes enfants : j’ai remonté un véhicule automobile avec mon fils puisque nous aimons tous les deux la mécanique. Avec ma fille, c’est plus « féminin » : cinéma, shopping….


Vos projets à court terme ? 

Réussir ma mission au sein de l’OGEC.

A plus long terme, je compte bien profiter de ma retraite et surtout de mes petits- enfants


LE PERSONNAGE DU MOIS : MADAME CHRISTOPHE

LE PERSONNAGE DU MOIS

Avec plaisir j’ai profité d’un petit moment de libre de la part de Madame Christophe, très occupée depuis sa nomination au poste de directrice de l’école primaire pour lui poser quelques questions.

Madame Tatiana Christophe est née le 26 septembre 1973 à Saint-Lô dans la Manche où elle a grandi ; mariée, elle est la maman de 3 enfants dont 2 jumelles de 2 ans.

Outre sa fonction de directrice de l’école primaire Saint-Victrice, elle est la maîtresse des CM2 .

Son parcours :
Etude primaire et secondaire dans l’enseignement catholique à Saint-Lô puis études d’anglais à l’université de Caen et enfin IUFM de Rouen. Après sept ans comme professeur d’anglais dont quatre passés au collège Saint-Victrice, elle est depuis sept ans institutrice dont cinq années ici même.

Je voulais devenir professeur de danse.

Madame Christophe, le jour de la rentrée


Pourquoi avoir choisi d’être maîtresse plutôt que professeur comme vous l’aviez commencé en début de carrière ?
J’ai eu le plaisir de travailler plusieurs années avec les enseignants des écoles Saint-Victrice, Notre-Dame-des-Anges et Sainte-Thérèse-d’Avila en intervenant dans leurs classes en tant que professeur d’anglais ; j’ai découvert leur métier et ai voulu les rejoindre.

Madame Ségard m’a proposé un poste que j’ai tout de suite accepté.

Quelles sont vos plus grandes qualités ?
L’écoute, la compréhension, la patience, le respect des autres. J’aime et souhaite partager, curieuse, en fait épicurienne, me dit-elle en riant.

Vous connaissez-vous des défauts ?
Désordonnée, impulsive (mais de moins en moins), bavarde et si on peut considérer ce défaut comme tel : exigeante.

.
Votre meilleur souvenir à l’école
En 2005, lors de mon mariage, les élèves de ma classe (CM1/CM2 à l’époque) et d’autres élèves ont participé à cette cérémonie. Et ils avaient organisé la chorale. La classe découverte.

Un bon souvenir plus personnel ?
La naissance de mes enfants

Madame Christophe maîtresse

Une anecdote à raconter au sein de l’école depuis toutes ces années ?
Elle est récente, en octobre dernier lors du cross annuel de l’école, mon fils n’a pas voulu prendre le départ avec ses camarades. J’ai dû me mettre avec lui sur la ligne de départ chargée de dossiers ainsi que de mon sac à dos et… courir (j’ai horreur de ça). Encouragée malgré tout par les élèves de ma classe et de l’école…..

Quels sont vos loisirs ?
Avant mon poste de directrice, je donnais des cours de danse, ma discipline préférée puisque je voulais devenir professeur de danse. Puis les loisirs créatifs, la cuisine et le jardinage avec mes enfants.

Vous avez une passion ?
Ma famille, la danse.

Vos projets à court ou moyen terme ?
Finir ma formation de directrice et mettre en place la bibliothèque qui est en cours de réalisation avec l’aide de Madame Lemesle.

Avez-vous un souhait particulier ?
Toujours arriver à conjuguer vie familiale et vie professionnelle. Je souhaite que tous les membres de la communauté de Saint-Victrice se sentent à l’aise chez nous et travaillent ensemble pour le bien-être de chaque enfant.

Je souhaite que tous les membres de la communauté Saint-Victrice se sentent à l’aise chez nous afin de travailler ensemble  dans un même but : le bien-être de chaque enfant.

 

Brigitte du Plouy

LE PERSONNAGE DU MOIS

La réflexion de notre dernière interviewée de l’année lorsque j’arrive dans son bureau : « ah, eh bien, il était temps ».C’est l’humour indétrônable de Madame Ségard. Et nous savons pourquoi : notre chère directrice quitte ses fonctions dès la prochaine rentrée ; mais je souhaitais entendre Madame Ségard dans ses réponses à quelques questions pour faire justement une sorte de bilan … forcément bien positif.

Madame Virginie Ségard, 63 ans, est née à Casablanca (Maroc) où elle a passé son enfance.

Notre directrice exerce les fonctions de chef d’établissement (école et collège) depuis novembre 1986 ainsi que de coordinatrice de l’ensemble scolaire incluant Sainte Thérèse d’Avila depuis 2008 !

Quelle est votre plus grande qualité ?

« Ah, parce que j’en ai ! (rires), l’écoute probablement. »

Vous connaissez-vous un défaut ?

« à coup sûr, l’impulsivité, d’ailleurs tout le monde s’en est aperçu »

Depuis 24 ans que vous exercez cette fonction, racontez-nous l’un de vos meilleurs souvenir vécu à l’école :

« c’était lors de mon arrivée, la superbe qualité d’accueil »

ET ENCORE…

Une anecdote à raconter ?

Vu le degré de mes responsabilités, le mot anecdote est banni de mes fonctions. Tout revêt une dimension importante.

Quels sont vos loisirs ?

La lecture est mon sport favori ! (biographie, policier). Et puis accessoirement, je brode et je fais de l’encadrement d’art.

Vos projets à court terme ?

Laisser la main à Dominique Tamarelle.
A moyen terme, continuer à veiller sur la grande famille « victricienne ».

Un souhait particulier…

 Que Saint-Victrice reste ouvert à tous et continue d’accompagner chacun pour lui permettre de réaliser le maximum de lui-même. Que le bonheur reste pleinement vécu par chacun dans Notre école ».

Merci, Madame Ségard, pour ces chaleureux souhaits, au nom de tous ceux qui vous ont croisée, élèves, professeurs, personnel…. nous nous accordons à dire que vos qualités ont surpassé de loin vos défauts et bravo car la tâche n’a sûrement pas toujours été facile.

A l’avance, autant qu’il puisse se faire « Bonne retraite, mais à bientôt ».

 

LE PERSONNAGE DU MOIS : MADAME PERRIER

Après Madame Perrot, directrice de Sainte Thérèse d’Avila, nous avons interviewé Madame Perrier. Même si nous la connaissons tous, ses quelques réponses vont nous la faire découvrir davantage.

Comment vous nomme t-on ?

Pour les élèves je suis Madame Perrier. Au départ c’était « Madame Annie »

Pourriez-vous nous dire quel est votre âge ?

J’ai 54 ans

Où êtes-vous née ?

Je suis née à Lammerville (Pays de Caux)

Où avez-vous passé votre enfance ?

À Saint Aubin-Epinay ; je suis donc une vraie Normande.

Depuis quand travaillez-vous à Saint-Victrice ?

Précisément depuis le 2 janvier 1973, j’avais à peine 17 ans.

Quel est votre rôle dans l’établissement ?

Je suis secrétaire/comptable.

Parmi toutes vos qualités, quelle est la plus grande ?

La patience

Vous avez bien un grand défaut ?

En riant, je suis frileuse

Votre meilleur souvenir à Saint-Victrice ?

En 1976, j’ai accompagné les CM2 en classe de neige. Avec moi il y avait M. et Mme Dufayet. À cette époque, on partait pour 3 semaines. Nous étions allés près des Carroz d’Araches en Haute-Savoie. Et j’avais skié avec les enfants. C’est un excellent souvenir.

Et le meilleur souvenir de votre vie personnelle ?

Probablement la naisance de mon premier petit fils, Evan.

Quels sont vos centres d’intérêts ?

La marche à pied, le vélo, le jardinage, la broderie et la lecture.

Avez- vous un mauvais souvenir vécu à l’école ?

Le décès d’un élève suite à un accident de la route : une ambulance a brûlé un feu rouge Côte de Neufchâtel, l’élève en mobylette a été fauché. C’était un midi.

Pour terminer, une petite anecdote ?

À mes débuts, je faisais beaucoup de surveillance car en fait puisqu’il y avait un internat, les surveillants venaient le soir. Alors la journée j’étais « de service » et comme, lorsque je suis arrivée à Saint-Victrice, je n’avais pas 17 ans, je surveillais des élèves de 3e dont certains étaient plus vieux que moi !

Vos projets ?

Dans un an, je pars à la retraite. Alors mon projet tout simple est de prendre le temps de vivre et faire les choses avec plaisir. J’ai travaillé 37 ans à Saint-Victrice, je partirai donc ayant effectué 38 ans dans la maison.

Bravo Annie !

La personnalité du mois : Mme Perrot

Une nouvelle rubrique apparaît sur notre site : la personnalité du mois. Brigitte du Plouy a posé plusieurs questions, et celles-ci seront, au fil des mois, identiques pour tous les interviewés.

Nous avons choisi de commencer par Anne Perrot, directrice de l’école Sainte-Thérèse d’Avila. Et vous comprendrez qu’il est intéressant de mieux la connaître puisque dès la rentrée 2010 Anne Perrot assumera les fonctions de directrice des deux écoles : Sainte-Thérèse d’Avila et Saint-Victrice.

Comment vous nomme-t-on ?
Anne Perrot (prononcez Pérotte) ou Mme Perrot

Avouez-vous votre âge ?
38 ans

Où êtes-vous née ?
à Douarnenez (29, Finistère)

Où avez-vous passé votre enfance ?
Dans la région où je suis née, en Bretagne

Depuis quand travaillez-vous à Sainte-Thérèse d’Avila ?

Je suis Enseignante à Sainte-Thérèse d’Avila depuis 1999 : CE2/CM1, CE1 seul, CE1 + CE2, depuis septembre 2005 : maternelles.
Nommée directrice en 2006 avec toujours la charge d’une classe de moyenne et grande section, 3 jours de classe 1 jour de « décharge de direction ».
Mon principal rôle est professeur des écoles et en tant que directrice, j’ai un rôle administratif (courrier…), d’organisation de la vie pédagogique : (plannings, projets,….), d’assurer les relations avec les parents et tous les interlocuteurs de l’école (mairie, parents, professionnels de santé, rectorat…), d’animer des réunions de suivi d’élèves….

A votre avis, quelle est votre plus grande qualité ?
Je suis organisée ce qui me donne du temps, d’autre part, je suis toujours de bonne humeur.

Avez-vous un défaut ?
Je cours sans arrêt dans tous les sens.

Quel est votre meilleur souvenir ici ? Les sorties scolaires vécues avec les élèves et les collègues : une journée au Jardin des Plantes, et aussi une journée avec toute l’école à SAMARA. (dans la Somme) site préhistorique.

Un bon souvenir de votre vie personnelle :
Nous avons fait un voyage familiale au Canada : 2 semaines en pleine nature et nous avons vu les chutes du Niagara en hélicoptère. Super !

Quels sont vos centres d’intérêts ? Beaucoup de sport en salle, pour moi c’est vital : plus je suis fatiguée et plus j’en ai besoin ! De la lecture, aussi ! lorsque nous allons en Bretagne, je jardine et puis de temps en temps, nous allons au cinéma (j’aime les grands films d’aventure).

Avez-vous un mauvais souvenir vécu à l’école ?
L’alarme de l’école reliée à mon portable qui sonne à 4 heures du matin !
Quelques accidents (pas graves) d’élèves
… et une cave inondée !

Avez-vous une anecdote à raconter ?
A l’époque, j’étais simplement institutrice. Tous les personnels de cantines étaient absents, j’ai dû, avec mes collègues, préparer les repas, faire le service et même faire la vaisselle. Finalement c’était une situation cocasse et j’en garde un bon souvenir.

 

Avez un ou des projets dont pous pouvez nous parler ? Lesquels ?
A court terme, mon projet est d’assurer les deux directions (maternelle et primaire) de Sainte Thérèse et Saint-Victrice. Et ceci, dès la rentrée de septembre 2010.

Autre chose…. ?
J’apprécie l’importance de la présence du collège à Saint-Victrice avec ses professeurs ; cela donne une autre dimension à l’ensemble scolaire. Les enfants poursuivant leurs années collège à Saint-victrice apportent un suivi plus long et nous pouvons ainsi partager leur Vvolution. D’autre part mes collègues et moi même apprécions les échanges professeurs / instituteurs.

Brèves
  • Collecte de la Banque alimentaire15/04

    Grâce à la mobilisation des quelques familles, de collégiens et d'amis, nous avons pu recueillir 3191 Kg de nourriture au Super U de Bihorel lors de la Collecte de printemps (10, 11 et 12 avril 2021)

  • Résultat de l'élection au CMJ...23/03

    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s'est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d'Oriana Passérieux.

    Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants :

    • au collège : 
      • Rose Thirel (5A)
      • Charles Vacaresse (4C)
    • à l'école :
      • Anaëlle Cutulic

    Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!

  • Naissance06/01

    Mme Vébobe (secrétaire et "voix de Saint-Victrice") a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020.

    Joie et et santé au bébé et à sa famille !

  • Collecte de la Banque alimentaire12/12Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée08/09

    à Sainte-Thérèse-d'Avila : 10 septembre 2020

    à Saint-Victrice : 25 septembre 2020

  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI
  • Naissance21/10Mme Hamadouche, l'une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d'Avila15/10Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd'hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l'un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne... aussi souvent que possible !  
  • Pour les relations parents-enfants : la cahute08/10A l'initiative de M. Sibenaler, l'association la Cahute propose des activités favorisant la rencontre enfants -parents (entre 3 et 12 ans, environ). Réunion d'information MERCREDI 10 OCTOBRE à 19h , au 44 rue Verte à Rouen.