Pourquoi des œufs à Pâques ?

Des origines antiques

La coutume d’offrir des œufs décorés, teints ou travaillés existait bien avant l’ère chrétienne. Comme le printemps est la saison de l’éclosion de la nature, l’œuf, représentant la vie et la renaissance, a été probablement le premier symbole utilisé lors de rituels qui datent de la nuit des temps. Au printemps, les Égyptiens et les Perses avaient pour habitude de teindre des œufs et de les offrir pour symboliser le renouveau de la vie. Dans l’antiquité gauloise, les druides teignaient les œufs en rouge en l’honneur du soleil.

Pour les Juifs, l’œuf est le symbole de la vie mais aussi de la mort. La libération du peuple hébreu a coûté la vie à de nombreuses personnes, et le bonheur n’est jamais absolu pour les hébreux. A Pessa’h les Juifs trempent un œuf dans de l’eau salée en souvenir de toutes les larmes versées suite à la perte de leur indépendance.

Une coutume chrétienne

De nombreuses fêtes païennes célébraient donc la résurrection de la nature symbolisée par l’œuf, porteur d’un germe de vie. Mais c’est très probablement de l’interdiction faite par l’Église, jusqu’au XVII° siècle, de consommer des œufs pendant le Carême qu’est née la tradition des œufs de Pâques. Comme on ne pouvait empêcher les poules de pondre, on conservait précieusement ces œufs jusqu’à la fête de Pâques, à partir de laquelle il fallait écouler le stock !

Le roi Louis XIV fait de l’œuf décoré de Pâques une institution. D’une part, ses gens devaient lui apporter le plus gros œuf pondu en son royaume durant la Semaine Sainte et, lui-même, le jour de Pâques, entouré de grandes corbeilles, distribuait en personne des œufs peints à la feuille d’or à ses courtisans aussi bien qu’à sa valetaille.

Ces dernières années, dans bien des familles françaises, se renoue ce geste de jadis au moment du dessert, le dimanche de Pâques. Sur un plateau, se trouvent quelques petits vases de fleurs, des œufs ou des petits lapins en chocolat. Les vitrines des pâtissiers les ont présentés à la gourmandise. À nous de dire aux convives de la fête leur signification pascale !

  • Naissance
    Clémence Leclerc (Mme Mulot depuis quelques semaines !), aide-maternelle à Saint-Victrice, a donné le jour à Basile, ce mardi 26 avril. Le bébé et la maman se portent bien.
  • Collecte pour la Banque alimentaire
    Grâce aux clients et à nos collégiens (bien accompagnés par des adultes), 2 741 Kg de nourriture ont été récoltés lors des journées de  collecte au Super U de Bihorel (début avril 2022). Bravo à tous les participants !
  • cérémonie de remise des diplômes
    VENDREDI 12 NOVEMBRE au Foyer municipal de Bihorel à 18h30   Les lauréats et leurs familles sont accueillis dès 18h00, et sont conviés au cocktail qui suivra
  • (pas de titre)
    Nous venons d’apprendre le décès de Michel DUFAYET, qui fut instituteur dans notre école jusqu’à sa retraite, en 1990. Il restait attaché à notre Institution et passait parfois nous faire un signe d’amitié. Ses obsèques seront célébrées vendredi 22 octobre 2021, à 14h30 à St Martin du Vivier, sa paroisse.
  • Collecte de la Banque alimentaire
    Grâce à la mobilisation des quelques familles, de collégiens et d’amis, nous avons pu recueillir 3191 Kg de nourriture au Super U de Bihorel lors de la Collecte de printemps (10, 11 et 12 avril 2021)
  • Résultat de l’élection au CMJ…
    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s’est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d’Oriana Passérieux. Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants : au collège :  Rose Thirel (5A) Charles Vacaresse (4C) à l’école : Anaëlle Cutulic Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!
  • Naissance
    Mme Vébobe (secrétaire et « voix de Saint-Victrice« ) a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020. Joie et et santé au bébé et à sa famille !
  • Collecte de la Banque alimentaire
    Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée
    à Sainte-Thérèse-d’Avila : 10 septembre 2020 à Saint-Victrice : 25 septembre 2020
  • Le JSN change de support
    Après quelques mois d’expérimentation d’un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l’actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom
    Pour lire les reportages de l’Institution, cliquez ICI
  • Naissance
    Mme Hamadouche, l’une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d’Avila
    Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd’hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l’un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne… aussi souvent que possible !  
  • Pour les relations parents-enfants : la cahute
    A l’initiative de M. Sibenaler, l’association la Cahute propose des activités favorisant la rencontre enfants -parents (entre 3 et 12 ans, environ). Réunion d’information MERCREDI 10 OCTOBRE à 19h , au 44 rue Verte à Rouen.
  • Demandes d’aides
    Les imprimés pour les Bourses de collège et pour l’aide à la restauration (collégiens !) doivent être remis au Secrétariat le 29 septembre au plus tard. Les retardataires n’ont plus que 2 jours !!