Collège Saint-Victrice

L’Eurasier, par Cloé

L’Eurasier

Originaire d’Allemagne, le créateur de l’Eurasier nommé Julius Wipfel a créé ce chien qui aujourd’hui est encore méconnu par la France. De poil long, la femelle mesure entre 48 à 56 cm et pèse environ 18 à 25 kilos ; quant au mâle, il mesure entre 52 à 60 cm et peut peser environ 25 à 32 kilos. Son espérance de vie est de 11 à 13 ans ; il n’est pas agressif et est affectueux, calme et protecteur. Son prix varie entre 900 à 1300 € et l’entretien annuel est estimé entre 1300 et 1500 €.

Cloé Berthollet

Qui était Victrice ? par Loann

Saint-Victrice de Rouen

Victrice est né en Gaule, près des frontières de l’Empire romain. Dans sa jeunesse, il servait dans l’armée romaine, mais, craignant les dangers de l’état, il voulut abandonner sa carrière militaire. Il se présenta devant le représentant de la guerre et posa ses armes devant lui, lui déclarant qu’il renonçait à son service militaire et lui demandant s’il pouvait se retirer de l’armée. Le représentant, fâché, fit punir Victrice à coups de fouet et de bâton, puis l’envoya en prison.

Victrice lui déclara qu’étant devenu soldat de Dieu, il croyait devoir partir de l’armée pour le servir plus librement. Le représentant, peu satisfait de la réponse, l’obligea à reprendre les armes. Voyant ses efforts inutiles, il le condamna à avoir la tête tranchée.

Saint Paulin nous raconte que Dieu accomplit plusieurs miracles afin de délivrer Victrice. Il rapporte que l’homme qui menait Victrice à la guillotine perdit soudainement la vue. Cet accident l’empêcha de le tuer. Victrice fut reconduit en prison, et Dieu fit un second miracle en sa faveur. On lui avait attaché aux mains des fers qu’on avait serrés jusqu’aux os. Il pria le garde de les relâcher un peu, et ils virent les chaînes tomber d’elles-mêmes. Les gardes n’osèrent pas les remettre, mais il coururent, épouvantés, raconter cette merveille au représentant de la guerre, qui rendit la liberté à Victrice.

Victrice a donné, bien des années après, son nom à une école et à notre collège.

Loann Lebailly

le syndrome de la page blanche, par Anaïs

Le syndrome de la page blanche

Le syndrome de la page blanche est un blocage connu chez les écrivains. Celui-ci, aussi appelé leucosélophobie, est très frustrant. Il s’agit d’une crainte qu’éprouve un écrivain de ne pas trouver l’inspiration au moment de commencer ou de poursuivre une œuvre.

La cause peut être liée à une envie de trop perfectionner son œuvre, vouloir qu’elle soit parfaite et ne pas être content de ses textes.

La fatigue ne donne pas de grandes envies d’écrire.

Vous pouvez vous laissez distraire par des événements, fêtes, dîner…

Et surtout la peur. La peur que votre livre, article, lettre, message ne plaisent pas aux lecteurs. Les critiques qui pourraient être émises à l’égard de celui-ci.

On peut vaincre ce syndrome. Il faut continuer d’écrire, mettre en place des moments dans son planning pour venir enrichir son roman. Il ne faut pas hésiter à prendre l’air, sortir, être en harmonie avec la nature, faire des balades. Ces moments de détente peuvent débloquer l’inspiration de l’auteur.

 

Anaïs TEISSIER

(Source : Monbeaulivre.fr – L’internaute dictionnaire)

Le Pomsky, par Cloé

Le Pomsky

Le Pomsky est d’origine des États-Unis. De taille moyenne, ce chien est issu d’un croisement entre une femelle Husky de Sibérie et un Spitz nain poméranien. Tous possèdent généralement un poil long ou mi long et peuvent avoir une robe blanche, grise, noire, fauve ou marron.

Le poids de cet animal est d’environ de 9 à 14 kg. Comme il existe plusieurs variantes du Pomsky, celui si n’a pas de taille déterminée (tout de même, il existe une taille « maximale » qui est de 45 cm).

L’histoire de ce chien se déroule au Etat-Unis, où il est surnommé « designer dog ». Son apparition débute dans les années 2000, une date qui d’ailleurs est assez récente pour la mise au point d’une race de chien. C’est pour cela que si vous voulez un Pomsky il faut être vigilant sur les élevages que proposent certains commerçants car le prix pourrait être très élevé pour au final avoir un chien en mauvaise santé ou malade.

Sachez que le Pomsky coûte entre 1800 et 4000€. L’alimentation du Pomsky doit être adaptée à son âge, à son état de santé et à ses activités.

Cloé Berthollet

Paris, par Raphaël

Paris

Paris est la capitale de la France (aussi la plus grande ville), et la ville elle même compte plus de 2,187 millions d’habitants et a pour maire Anne Hidalgo. Elle est divisée en 20 arrondissements.

Le symbole de cette ville est la Tour Eiffel, construite par Gustave Eiffel (il a aussi créé la Statue de la Liberté) en deux ans, deux mois et cinq jours pour l’Exposition Universelle de 1889.

Paris comporte aussi beaucoup d’autres monuments comme le musée du Louvre, l’arc de Triomphe ou encore la Cathédrale Notre-Dame de Paris…

L’agglomération parisienne s’est largement développée au cours du XXe siècle, rassemblant 10,73 millions d’habitants, et est ainsi la plus peuplée de France.

Au temps des Gaulois, cette ville s’appelait Lutèce. Surnommée la « Ville Lumière », Paris est l’une des villes les plus visitées au monde.

Raphaël BARBEY

Brèves
  • Résultat de l'élection au CMJ...23/03

    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s'est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d'Oriana Passérieux.

    Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants :

    • au collège : 
      • Rose Thirel (5A)
      • Charles Vacaresse (4C)
    • à l'école :
      • Anaëlle Cutulic

    Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!

  • Naissance06/01

    Mme Vébobe (secrétaire et "voix de Saint-Victrice") a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020.

    Joie et et santé au bébé et à sa famille !

  • Collecte de la Banque alimentaire12/12Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée08/09

    à Sainte-Thérèse-d'Avila : 10 septembre 2020

    à Saint-Victrice : 25 septembre 2020

  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI
  • Naissance21/10Mme Hamadouche, l'une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d'Avila15/10Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd'hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l'un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne... aussi souvent que possible !  
  • Pour les relations parents-enfants : la cahute08/10A l'initiative de M. Sibenaler, l'association la Cahute propose des activités favorisant la rencontre enfants -parents (entre 3 et 12 ans, environ). Réunion d'information MERCREDI 10 OCTOBRE à 19h , au 44 rue Verte à Rouen.
  • Demandes d'aides27/09Les imprimés pour les Bourses de collège et pour l'aide à la restauration (collégiens !) doivent être remis au Secrétariat le 29 septembre au plus tard. Les retardataires n'ont plus que 2 jours !!