Journal Sans Nom

La visite de VESTA, par Angèle

LES 6e VISITENT VESTA

Le lundi 17 juin et le mardi 18 juin les classes de 6emes vont visiter l’usine VESTA, une entreprise de recyclage…

La capacité d’incinération de l’usine s’ élève à 325 000 tonnes par an !! Dans le four à combustion, la température est à 130 degrés et à la sortie la vapeur d’eau s’élève à 395 degrés ! L’usine sert à alimenter la ville de Rouen.

Angèle NAUDIN

Le théatre des 4B

LES 4e B JOUENT LE CID

Le lundi 3 juin, la classe de 4° B qui étudie la pièce Le Cid, de Pierre Corneille, a dû apprendre une scène et la jouer devant les élèves de cette même classe. Chacun a choisi un extrait à interpréter seul ou en groupe et a dû passer l’un après l’autre, en mettant en scène leur personnage. Beaucoup d’élèves ont choisi la dispute entre Don Diègue et le Comte. Toutes les représentations étaient différentes, certaines bien, d’autres un peu moins mais chaque élève a fait à sa manière, et de son mieux, et a dû faire preuve d’imagination.

Mention spéciale à Philomène, Julie, Alvin, Charafeddine et Léna ! Nous remercions notre professeur de Français qui nous a permis de faire du théâtre et de nous faire travailler de façon à améliorer notre interprétation sur une pièce classique.

L’Ascension, par Angèle

L’ Ascension est une fête chrétienne célébrée quarante jours après Pâques. Elle marque la dernière rencontre de Jésus avec ses disciples après sa Résurrection, son élévation au ciel. Elle symbolise un nouveau mode de présence du Christ, qui n’est plus présent physiquement dans le monde visible, mais présent dans les sacrements.

Elle annonce également la venue du Saint-Esprit dix jours plus tard et la formation de L’Église à l’occasion de la fête. Cette année, l’ Ascension avait lieu le jeudi 30 mai, ce qui nous a aussi valu un joli pont ensoleillé.

Angèle NAUDIN

Le projet des 4A, par Clémence et Agathe

UN ÉCHANGE FANTASTIQUE

Depuis le début de l’année, les 4eA ont commencé à réaliser un film en partenariat avec l’IDEFHI (Institut Départemental de l’Enfance, de la Famille et du Handicap pour l’Insertion). Les enfants sourds et ceux de 4eA se réunissent plusieurs fois dans l’année le mardi pour débattre et faire connaissance. Le montage a été réalisé par Fabrice Tempo.

Ce projet consiste à interviewer plusieurs personnes qui ont un handicap (moteur, aveugle ou autre). Des interprètes sont présents à chaque interview pour traduire les questions et les réponses des sourds.

Toutes ces interviews seront assemblées pour faire un film intitulé Un échange fantastique, qui a été présenté au cinéma Gaumont de Grand-Quevilly, en séance privée pour les 4eA et l’IDEFHI, le mardi 21 Mai. Les familles étaient invitées à la projection. Cet échange nous a beaucoup appris sur les différences, à accepter les autres et découvrir d’autres besoins que les nôtres. Nos professeurs accompagnants étaient Mme Louise et Mme Courtès et les professeurs de l’IDEFHI. Les personnes interviewées sont Florian Merien, pongiste professionnel et handicapé moteur, José Dobrzalovski, formateur d’enseignants retraité et sourd et Boris Spéziani, assistant d’éducation et aveugle.

Agathe et Clémence

Houppeville, par Raphaël et Massi

Houppeville

La commune d’Houppeville est très proche de Rouen, son code postal est 76770 ; cette commune se situe en seine-Maritime. Durant la second guerre mondiale, le terrain du stade foot actuel abritait un site de lancement de fusées V1 allemandes. La commune s’est développée au XIXe siècle grâce à l’industrie textile. Le paysage rural était encore marqué par ses exploitations agricoles et ses maisons rurales de type longères. Aujourd’hui, commune résidentielle et attractive, les habitants jouissent d’un cadre de vie recherché.

Nous sommes partis dans la forêt et nous avons marché jusqu’au stade de Houppeville où nous avons mangé. Puis nous avons rencontré une religieuse qui nous a expliqué son métier, son rôle et ses fonctions. Ensuite nous avons fait une célébration dans l’Église d’Houppeville.

Pendant la marche, nous avons eu des moments de réflexion sur notre avenir au sein de la communauté, le métier que l’on veut faire plus tard, nos goûts et notre personnalité intérieure.

Raphaël Guibé, Massi Belamri

Brèves