Ateliers du collège

L’orchestre de Saint-Victrice : fin de la saison 2020

Vous avez peut-être suivi les informations concernant l’orchestre de Saint-Victrice, cette toute nouvelle activité lancée en janvier… et légèrement interrompue entre mars et mai.

L’objectif initial était de jouer pour le goûter des correspondants allemands. A défaut de correspondants, et puisque les répétitions ont pu reprendre en mai, les musiciens ont souhaité montrer leur programme à un public très restreint (leurs parents). Et pour que chacun puisse tout de même en profiter, le voici, ci-dessous, en intégralité !

Félicitations à Lallie (piano), Théotime (accordéon), Pierre (guitare), Raphaël (flûte à bec), Marion (violoncelle) et Yanis (percussions) qui nous interprètent la Marseillaise, le Deutschlandlied, « Game opening » des jeux vidéo Pokemon et l’Ode à la joie ; et ce après seulement cinq répétitions en 6 mois !

Livre et stylo, toute une histoire…

« Livre et stylo, toute une histoire… », 251 pages, aux éditions de l’Institution Saint-Victrice
Disponible au secrétariat (collège) ; prix de vente : 7 euros

Aucun virus ni aucun confinement n’auraient pu empêcher les auteurs de l’Atelier des Ecrivains de publier leurs écrits de l’année.

En cette période particulière, trente-sept élèves, du CM1 à la 3ème, de Saint-Victrice et de Sainte-Thérèse-d’Avila, vous proposent presque autant d’aventures dans le milieu de l’écriture et de la lecture.

Julia, collégienne ordinaire, se trouve plongée malgré elle dans un roman futuriste dont elle deviendra bien vite l’héroïne.
Pendant ce temps, un jeune garçon reçoit un livre et un stylo mystérieux qui lui permettent de réaliser ses rêves les plus fous.

A travers vingt-six nouvelles palpitantes, cet ouvrage vous emmène dans le passé, le présent et l’avenir à la découverte des pouvoirs incroyables de la lecture et de l’écriture.

Tout un programme ! N’attendez plus : des exemplaires sont en vente au secrétariat (collège) au prix modique de 7 euros.

Continuer la lecture

L’Atelier des écrivains en visio

Eh oui, les vacances n’empêchent pas nos écrivains de poursuivre leur rédaction ! Chacun de son côté, ou en groupe à l’aide des outils technologiques adaptés, les auteurs continuent de composer le roman 2020.

Un cru qui s’annonce exceptionnel, tant par les conditions de sa réalisation, que par le nombre de ses contributeurs… 41 ! Oui, oui, 41 élèves du CM1 à la 3ème, de Sainte-Thérèse et de Saint-Victrice.

Aujourd’hui, j’ai travaillé avec Inès, Jeanne et Pauline, qui ont mis le point final à leur chapitre : « Il faut sauver la jungle ». Je ne vous en dis pas plus, rendez-vous à la fin de l’année pour découvrir l’ouvrage publié !

Une séance d’Atelier pas comme les autres…

L’Atelier des Ecrivains reprend en primaire !

C’est avec émotion et impatience que les élèves de CM1, CM2 et CM6 de Sainte-Thérèse-d’Avila et de Saint-Victrice ont participé à la première séance de l’Atelier des Ecrivains du primaire.

Ils sont cette année une vingtaine à nourrir l’ambition de composer le roman 2020, en collaboration avec l’Atelier du collège, lui aussi composé d’une vingtaine de plumes… Tout cela annonce un ouvrage d’exception !

Cette année, le groupe est encadré par Patricia Cornier (AVS), Firouze Djoubri-Michel (membre de l’APEL), Cyril-Olivier Cudennec (ancien élève et ancien membre de l’Atelier) et Nicolas Lethuillier (ancien membre de l’Atelier, écrivain et animateur de l’Atelier du collège).

Aujourd’hui, les élèves ont construit le profil de leurs personnages et le contexte de leur histoire… La suite est à  venir !

Madame Dufour, nouveau professeur, par Afinen

MADAME DUFOUR

Le JSN est allé à la rencontre de Madame Dufour, nouvelle professeure d’Histoire-Géo au collège, afin d’en savoir un peu plus sur elle.

Est-ce votre premier poste ?

Non, avant j’enseignais au lycée Saint-Ouen, à Pont-Audemer.

Aimez-vous ce que vous faites ?

Oui beaucoup et avant de devenir professeure, j’étais guide touristique.

Que pensez-vous du collège Saint Victrice ?

Je pense que c’est un petit collège très familial.

Pourquoi avez-vous choisi l’histoire-Géographie comme matière ?

Car j’avais un bon professeur, j’ai commencé à aimer comme vous en 6e puis ensuite j’ai fait des études et passé des concours (master…).

Avez-vous des matières préférées et des matières que vous aimez moins ?

Alors je n’aime pas trop les maths et ma matière préférée est l’histoire-géographie.

Afinan Zergui

Brèves