<< Avr 2018 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

L’Atelier des Ecrivains au Salon du Livre

27 mars 2007

L’Atelier des Ecrivains au Salon du Livre de Paris

Cet incontournable rendez-vous culturel a eu lieu du 23 au 27 mars 2006 au parc des expositions de Paris, Porte de Versailles. C’est un lieu où l’ambiance est bon enfant et où le parfum de la littérature se mêle aux odeurs moins poétiques du récent salon de l’agriculture. Il y a tous les genres de livres, du journal populaire à la BD, il y en a pour tous les goûts. Après une odyssée d’environ une bonne heure de train, nous arrivâmes à Paris pour enfin rejoindre (pour Mme Trémauville et M. Tamarelle) « la terre promise ». Voici quelques anecdotes qui ont ponctué cette agréable journée.

Vive la SNCF !
Le matin, nous avions rendez-vous dans le hall de la gare et la SNCF, prévoyante, avait prévu pour nous un homme en costume bleu pour nous conduire jusqu’à notre train. Dommage qu’il ne soit pas monté avec nous pour indiquer aux passagers que les places nous étaient réservées !!
Marine Coulibaly

Un passager acariâtre
Vers 9 heures, nous nous sommes installés dans le train. Une partie des places nous étaient réservées mais un homme âgé était tranquillement assis à une d’entre elles. Mme Trémauville lui expliqua poliment qu’il fallait la libérer mais il ne voulait rien entendre. Le dialogue devint tendu et au bout d’un moment, il partit en criant que « c’était mal organisé » ! Précisons qu’il était écrit au-dessus de sa tête que les sièges étaient réservés !
Grégoire Le Gall

Le stand polonais
Nous sommes tombées sur ce stand vers 11h30. C’est le seul à nous avoir donné des choses gratuites sans qu’on le leur ait demandé. Ils nous ont gentiment offert de petits carnets pour prendre des notes, carnets qui ne manqueront pas de nous servir pour le Journal sans Nom.
Elisa Cavyn

INDIENS
Il était 11h57mn46sec. Jérémy et Nicolas, deux étranges personnes dont l’origine nous est inconnue (enfin… pas tant que ça ! Ce sont deux anciens élèves qui ne veulent pas couper le cordon ! Ndlr) tombèrent sur le stand de deux Indiens (l’Inde était l’invitée du Salon, ndlr), alors qu’ils erraient dans une des allées. Crânes rasés et toges oranges, ils ressemblaient à des moines Shaolin venus tout droit d’un quelconque monastère Sud-Asiatique, mais nos deux aventuriers ne poussèrent pas plus loin leurs recherches, pressés par leur estomac qui criaient famine.
Nicolas LETHUILLIER

GALLIMARD
Au salon du livre il y avait le stand Gallimard. Ce stand était géant. Il y en avait pour tous les goûts, du plus petit au plus grand. J’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de professeurs des écoles. J’ai emmené mes copines, chacune a acheté un livre. C’était super !!!!!
Soraya Hamttat

Quiproquo
Vers 12h, nous nous sommes installés dans un coin du salon pour pique-niquer. On a fait une pause d’une trentaine de minutes. A la fin de ce moment de détente, deux vigiles du salon sont venus voir M. Tamarelle car ils croyaient que l’un de nous avait enfermé des personnes dans une pièce à l’aide d’un cadenas. Comme si nous nous baladions avec des cadenas sur nous ! M. Tamarelle a heureusement mis fin à ce malentendu !
Amélie Magniez et Mélanie Etienne

LE STAND ASTERIX
A 13 h 15, nous nous sommes dirigés (pour ceux qui étaient revenus à l’heure de leurs achats vers le point de rendez-vous ! ) vers le stand Astérix. Cette exposition montrait les étapes de la réalisation d’une bande dessinée. C’est un des exposants qui nous a expliqué la construction du travail du dessinateur Uderzo. Ce dernier débutait par le crayon, puis il repassait ses dessins à l’encre ; et mettait la couleur avec des pastels (aujourd’hui, ce travail sur les couleurs se fait avec un logiciel comme « Paint »).
Récemment, Les éditions Albert René ont diffusé toutes les BD d’Astérix avec un rajeunissement. L’encre effacée a été refaite et les couleurs ont été retravaillées par des infographistes.
Bill Petetin et Romain Monnier

Vers 14h, (le lecteur verra que les horaires varient… et pourtant nous avions calé nos montres ! ndlr) nous avons rencontré une personne qui nous a expliqué comment Uderzo avait réussi à rééditer « Astérix le Gaulois » en refaisant les couleurs. Nous avons vu les planches et les différentes étapes du travail. Ce fut un moment fascinant.
Frédéric Lelandais

CADEAUX
A 14 h00, Erwan et moi avons fait tous les stands de livres pour avoir des marque-pages et des stylo et des personnes très sympathiques nous en ont offert, ainsi que des bonbons . Voilà le contenu de notre trésor :
- 42 marques-pages
- 3 stylos
- 2 paquets de bonbons.
Bonne pêche pour nous !
Charles-Edgard DUFOUR

ACHATS
Vers 14h25 et 58 secondes, alors que je m’apprêtais à acheter dans le même stand un deuxième livre de la même collection, je m’aperçus à mon grand dam qu’il me manquait deux euros. Le vendeur, voyant mon désespoir me fit grâce des deux euros manquants. C’était un beau geste commerçant.
Dimitri Dumontier

Le 27 mars 2007, au salon du livre, nous avons visité tout l’endroit. Certains se sont perdus. Moi, j’avais beau visiter, visiter mais… mais rien ne me plaisait à part un livre sur les Porsche et un autre sur les Mercedes-Benz mais ils coûtaient 25€ et moi je n’avais que 7€. Je continuais, continuais, puis je tombai sur une BD appelée : TUNING MANIAC.
Je regardai le prix : 9,40€. OUF ! j’avais assez d’argent car avant, on nous avait donné un « chèque-lire » de 8€. Cela me faisait 15 € : 7 + 8 = 15 €. Je l’achetai.
Nous avions tous très chaud. Heureusement que nous avions de l’eau sur nous et qu’il me restait un peu d’argent pour m’offrir une canette de Lipton Ice Tea !
Nicolas Binder

Les bandes dessinées étaient rangées dans le même espace selon les éditions. Les prix variaient entre trois et une trentaine d’euros. Beaucoup de BD connues y étaient installées au prix de neuf euros quarante.
Laure Capitao

Concours BD
Stand H38 ! Non… F15 ! Après une course effrénée dans ce labyrinthe de stands, nous sommes submergés par une chaleur étouffante qui nous emplit les poumons ! Nous venons de terminer notre fastidieuse quête qui consistait à recueillir des informations sur de nouvelles BD.
Puis nous nous faufilons parmi l’abondante foule et arrivons au stand intitulé : « Escale BD ». Nous inscrivons nos coordonnées sur le coupon-réponse et glissons celui-ci dans l’urne surmontée de l’inscription « Concours BD ». Nous attendons impatiemment les résultats !
Jérémy Lepesqueur

Canicule !
Toute la journée, nous avons vraiment eu chaud car l’atmosphère du salon était étouffante. Un instant, nous nous sommes demandé si la canicule n’était pas de retour. Certains stands étaient de véritables grills à cause de leurs lampes halogènes. Nous avons beaucoup transpiré !
François Perré

Les dédicaces sur le vin
Vers 15h30, nous avons rencontré une dame qui faisait des dédicaces pour ceux qui voulaient se cultiver sur le vin ou la vigne. Arrivés devant le stand, nous vîmes trois personnes se dresser devant les clients. La dame nous a proposé un marque page, puis l’a dédicacé.
Mélanie DELAHAYE

A 15h45, l’heure du départ avait sonné. Nous quittâmes le Salon un peu tristes, direction Saint-Lazare. Il était l’heure de rentrer à Rouen. Dans le train, malgré la fatigue, chacun rédigea un petit texte contenant une anecdote marquante de la journée. C’est fourbus et heureux que nous arrivâmes à Rouen à 18 heures. Vivement l’an prochain !

Echange linguistique et culturel franco-allemand

Dans le cadre de l’apprentissage de l’allemand – option multilingue, ou langue vivante 2 à partir de la classe de 4ème, les élèves ont la possibilité de participer, sur la base du volontariat, à un échange linguistique et culturel avec notre partenaire allemand, la Theodor-Heuss Realschule à Uelzen en Basse-Saxe. Cette activité, d’une exceptionnelle richesse humaine et culturelle a fêté en 2003 ses vingt ans, et se veut depuis son origine constamment renouvelée et actualisée par les professeurs français et allemands.

L’échange se déroule selon un calendrier annuel : les élèves français rendent visite à leurs « correspondants » allemands qu’ils reçoivent ensuite. L’hébergement est assuré par les familles, les activités proposées sont organisées conjointement par les deux établissements scolaires, et mêlent l’école, les loisirs, la découverte du pays et la vie de famille. Le nombre de places disponibles est fixé à 35.

Cet échange fait l’objet d’une reconnaissance officielle par les autorités rectorales et l’Office Franco – Allemand pour la Jeunesse. Il reçoit l’approbation de l’ensemble de l’équipe éducative et connaît un succès réel auprès des élèves avec lesquels il est préparé et réinvesti au niveau linguistique pendant les cours d’allemand.

Pascal GOUTEUX

Option multilingue

 

  Résolument tourné vers l’Europe, le collège Saint-Victrice a choisi, depuis plusieurs années, de promouvoir un enseignement actif et novateur des langues vivantes : en effet, les élèves entrant en 6ème ont la possibilité de choisir l’option multilingue. Ils suivent dès lors un cursus de 6 heures de langue par semaine : 3 heures d’allemand et 3 heures d’anglais. Il n’est guère nécessaire d’avoir suivi l’apprentissage de l’une ou l’autre de ces deux langues en école primaire pour réussir dans cette option, car les activités orales et écrites proposées sont conformes aux programmes officiels de l’entrée en 6ème.

Un des objectifs essentiels de cette option est de donner à nos élèves une véritable équivalence de niveau à la sortie de 3ème dans les deux langues les plus parlées en Europe, répondant aussi à une proposition croissante de « classes européennes » en lycée, et s’ouvrant définitivement vers le plurilinguisme du marché du travail dans un espace européen toujours plus étendu, et intégrant de nouvelles nations dont l’avenir est intimement lié au poids de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la France dans l’Union Européenne.

Pascal GOUTEUX

Détente et animation le midi

L’équipe enseignante de l’école propose, sur le temps du midi, des ateliers extra-scolaires tels que :

 

  • Club Internet
  • Football
  • Point de croix
  • Scrabble
  • Jeux de société, échecs
  • Chorale
  • Jardinage
  • Initiation musicale

Ces activités, qui sont pratiquées en petits groupes, favorisent les échanges entre les enfants d’âges différents.

La bibliothèque

Tous les lundis midi, les enfants du primaire peuvent venir lire (romans, documentaires, BD…) dans la bibliothèque de l’école et emprunter, s’ils le souhaitent, des livres pour une durée de 15 jours.

Les enfants de maternelle ont eux aussi la possibilité de se rendre à la bibliothèque, plusieurs jeudis matins par mois, pour participer à des activités autour du livre et de la lecture. Ils y découvrent le livre et ses différents composants : la couverture, les pages, les illustrations, l’auteur.

Ainsi, les enfants de maternelle et de primaire s’aperçoivent qu’il est possible de regarder et lire des livres mais également d’écouter des histoires, de toucher les pages (cartonnées, glacées, lisses, épaisses, souples…)

L’objectif est d’amener les enfants dès leur plus jeune âge, à découvrir le livre et les joies de la lecture.

Cette activité est encadrée par la documentaliste du collège.

La section sportive football

Une Section Sportive Football multi-clubs fonctionne depuis la rentrée 2004 au Collège Saint-Victrice de Bihorel. Cette section sportive, reconnue officiellement par la Fédération Française de Football est dotée de moyens en équipements. Labellisée, elle permet à de jeunes collégiens de conjuguer les études et le football dans des conditions favorables pour l’apprentissage, tout en restant dans leur club d’origine. Une école d’arbitrage vient de s’ouvrir au collège, depuis la rentrée 2006, sur la base du volontariat, pour tous les niveaux de classes.

L’ENCADREMENT

Bruno MIGNOT (ex-joueur professionnel, diplômé d’état du second degré), instituteur et responsable de la section, conduit les entraînements avec Frédéric SIBENALER, professeur E.P.S., coordonnateur de la section et spécialiste en audio-visuel. Javier BUTELER, breveté d’état 1er degré et Jean-Philippe PICARD, permanents de l’Association Passion Foot les assistent dans l’animation des séances. Pierre TAVELET, Conseiller Régional chargé de la Formation des Arbitres intervient dans le cadre de l’école d’arbitrage.

LE FONCTIONNEMENT

Les entraînements ont lieu sur les installations de la ville de Bihorel :

  • le mardi, de 16h30 à 18h00
  • le vendredi, de 15h30 à 17h00

Celles-ci regroupent les terrains de l’hippodrome et le gymnase Coubertin, en cas d’intempéries. Des matches de compétition futsal et en extérieur se déroulent le mercredi après-midi, dans le cadre de l’U.N.S.S.

L’ECOLE D’ARBITRAGE

La section entend développer et promouvoir les missions et les responsabilités incombant à un arbitre de football. Une action pédagogique sur les lois de jeu et la fonction d’arbitre est menée et s’inscrit dans le cursus du collégien, en parallèle avec l’esprit de citoyenneté défini dans le projet d’établissement.

LE SECTEUR MEDICAL

Bernard CAUCHOIS assure le suivi médical en tant que médecin spécialiste du sport.

LES EFFECTIFS

La structure regroupe 37 élèves :22 en 6ème, 7 en 5ème, 6 en 4ème et 2 en 3ème.

LES PARTENAIRES

La mairie de Bihorel met ses installations à la disposition de la section. L’Association Passion Foot intervient dans l’animation des séances et sur l’image. Le District fluvial de football dote la section en matériel

Bruno MIGNOT

Rallye mathématiques

Le lundi 27 mars 2007, les élèves de 3ème ont participé au rallye mathématiques de Haute-Normandie.

L’activité a été fébrile dans les classes ! Echanges, discussions, comparaison des résultats…

Nous espérons que tout cet effort sera récompensé, et que nous participerons à la grande finale le 25 mai, qui aura lieu à la faculté des sciences de Rouen Madrillet.

Pour suivre les infos du rallye :
http://www.mathadore.asso.fr/

Le projet TICE

 

   Notre projet TICE, intégré au projet éducatif de l’établissement, vise un double objectif :

 

  • Donner aux jeunes la maîtrise des nouveaux outils d’information et de communication (ordinateur, internet…) qui leur sont indispensables et qui feront partie de leur quotidien ;
  • Utiliser des outils propres à ces technologies dans l’apprentissage de compétences disciplinaires. Toutes les disciplines sont concernées.

Le réseau pédagogique de l’établissement se développe dans différents espaces :

  • une salle informatique permettant des activités individualisées ;

 

  • une salle multimédia, équipée d’un ordinateur, d’un TBI (tableau blanc interactif) et d’un vidéoprojecteur, pour mettre en place des activités collectives.
  • l’atelier de technologie et le laboratoire de sciences pour répondre aux exigences des programmes de collège ;
  • le CDI du collège pour la recherche documentaire sur support multimédia et sur internet ;
  • le B.D.I., pour l’aide à l’orientation ; l- es classes de l’école maternelle et primaire pour l’utilisation de l’outil informatique dans les projets disciplinaires.

Ce réseau est connecté à internet, via une connexion haut débit ADSL. L’école maternelle et primaire est reliée au réseau, ce qui multiplie d’autant le partage des ressources et des données.

Les travaux en cours vont permettre son extension à l’ensemble des classes du nouveau bâtiment. A terme, chaque salle de classe sera connectée à internet ! Le pôle informatique va rejoindre prochainement ses nouveaux locaux, à côté du pôle technologie. La nouvelle salle informatique verra son parc d’ordinateurs encore augmenter !

Les activités disciplinaires et pluridisciplinaires intégrant l’outil informatique permettent la validation des compétences du B2i (Brevet Informatique et Internet). Au cours de leur scolarité, les élèves vont apprendre à s’approprier leur environnement informatique de travail, produire, traiter et exploiter des documents, s’informer et se documenter, communiquer et échanger, adopter une attitude responsable face à l’informatique. Ils obtiendront le B2i école en fin de CM2 et le B2i collège en fin de troisième. Le « club des internautes », pour les élèves intéressés permet une autre approche de l’informatique. Il fonctionne tous les jours de 12h15 à 13h15 et accueille alternativement les élèves de l’école et du collège.

La maîtrise de l’outil informatique, outre l’intérêt pédagogique évident que cela représente, permet ainsi à chacun des jeunes de notre Institution d’appréhender de nouvelles approches pour la construction de ses savoirs, de développer son autonomie et de réfléchir sur l’attitude citoyenne et morale à avoir face à ces nouveaux outils. C’est aussi le gage de développer l’égalité des chances auprès des jeunes qui nous sont confiés.

Arnaud CARPENTIER
Personne Ressource TICE

L’atelier des écrivains

 

    Les activités d’un atelier d’écriture respectent deux impératifs, à nos yeux, essentiels : explorer des formes de pratique d’écriture variées et répondre au désir des élèves en œuvrant dans le plaisir. Nous voulons promouvoir les objectifs suivants :

  • organiser la rencontre avec des professionnels de la presse pour la jeunesse,
  • « libérer » ou favoriser l’expression de l’originalité créatrice, par des jeux verbaux avec inducteurs,
  • tenter la réalisation d’une édition avec les moyens scolaires et une diffusion à l’échelle de l’établissement,
  • consolider les acquis éducatifs et ludiques liés à cette activité.

La convivialité présidant au déroulement des séances d’une heure trente permet aux participants de trouver la place qui leur semble propice et d’user des modes d’intervention les mieux adaptés :

  • la lecture des productions est encouragée mais reste au libre consentement de l’élève,
  • les animateurs partagent les temps d’écriture des élèves en se livrant à la même activité qu’eux,
  • lors de la pause ménagée au milieu de la séance, le collège offre des boissons et des gâteaux, puis ceux qui le souhaitent peuvent soumettre au groupe les textes qu’ils ont produit en dehors des réunions.

Les dernières productions de cet atelier sont :

  • « La Croisée des Pouvoirs » (juin 2006)
  • « Livre, n.m. » (juin 2005)
  • « Ils ont changé l’Histoire…. et elle ne s’en remet pas » (juin 2004)
  • « DERAPAGES TEMPORELS ou comment changer le cours de l’histoire en 20 leçons » (juin 2003)
  • « Un prof… comme vous n’en aviez jamais vu » (juin 2002)
  • « Eaux de vies » (juin 2001)
  • « Au-delà de vos jours » (juin 2000)
  • « Vers un futur imparfait » (juin 1999)
  • « Saint-Victrice : l’appel du cosmos » (juin 1998),
  • « Le Fantôme de Saint-Victrice », roman collectif (juin 1997),
  • « Le Journal sans nom », périodique réalisé par les élèves, édité depuis mars 1996.

Chaque année, un écrivain nous apporte son concours, avec un projet de publication en fin d’année.

Pour 2006-2007, le projet tourne autour du thème du regard de l’autre et du « mentir-vrai »

Dominique TAMARELLE – Claire TREMAUVILLE
Professeurs Animateurs

Pour les parents…

Pour les profs…

Brèves

  • Prochainement, 10 collégiens de Valence (Espagne) seront chez nous !21/04URGENT Notre collège va accueillir 10 collégiens de Valence (Espagne) pour amorcer un échange dont nos élèves pourront bénéficier dès l'année prochaine. Actuellement, nous recherchons encore 2 familles prêtes à accueillir un jeune Espagnol. Le séjour débute le dimanche 13 mai à 20h00 (à Saint-Victrice) et se clôt le dimanche 20 mai à 13h00 (à Saint-Victrice). Les Espagnols seront pris en charge par leurs professeurs chaque jour, sauf le mercredi AM, le samedi, et le dimanche matin. Toute famille qui accepte de prendre en charge cet hébergement sera prioritaire pour la partie retour de l'échange en 2019. Merci de prendre contact directement avec le secrétariat pour proposer votre aide et votre accueil. PS : le programme est en PJ. Un coupon réponse est également joint D. Tamarelle Documents joints : courrier parents 2 courrier parents 3
  • nouveau tennis étude27/03

    Venez découvrir le nouveau tennis étude de l'Institution Saint-Victrice en partenariat avec Team Oxygène, qui propose déjà cette activité au lycée Rey

    Journée portes-ouvertes, le mercredi 04 avril de 9h à 11h au Tennis Club de Rouen (espace Bouverie)

  • Naissance27/02Mme Valour-Gouget est devenue maman (pour la 3e fois) d'un petit Baptiste, né le 23 février 2018. Compliments à la famille, et particulièrement à la maman, pour cette belle nouvelle.
  • Recherche Photos16/02Jacques BATAILLE recherche des photos de classe des années 1956 à 1961. Si vous avez la possibilité de nous transmettre des copies de photos de cette époque, vous en serez remerciés. Vous pouvez contacter Jacques BATAILLE : pussyjack@hotmail.fr
  • Family Party à l'Opéra de Rouen16/02L'Opéra de Rouen est ouvert ce dimanche après-midi au public dans le cadre de la Family Party, un après-midi de découvertes à partager en famille. Cette journée est gratuite, sur inscription. Vous trouverez les informations via ce lien :  Cette information nous a été transmise par la dame qui octoie à notre APEL des lots de l'Opéra de Rouen.
  • 22/01

    Invitation de l'APEDYS

    Samedi 3 février 2018 à 14 h30

         L’importance de l’écoute  dans les troubles Dys

             Rencontre animée par Sophie Dévé, médecin psychothérapeute La Halle aux Toiles- Place Haute Vieille Tour ROUEN (Salle 1- 2ème étage)
  • Préparation du Marché de l’Avent14/11
    • Le conseil d’administration de l’Association des Parents d’Elèves (A.P.E.L.) vous invite : Jeudi 16 novembre 2017 à 18h30 à l’école pour la Préparation du Marché de l’Avent.