Historique de l’école

Un donateur, Monsieur Boulen fut à l’origine de l’orphelinat qu’il créa en 1872. Ce père de cinq enfants se réjouit quand une des filles, Cécile, devient religieuse de Saint –Vincent de Paul et entre en religion sous le nom de Sœur Thérèse d’Avila. A cette occasion, son père lui donna en dot l’orphelinat, par convention avec la Maison-mère de Paris.

Cet établissement abritait un orphelinat de garçons, un orphelinat de filles et une école libre de filles.

En 1903, des classes externes ferment et ne rouvriront qu’en 1925 sous la direction de Mme Pichard, dans les baraquements abandonnés par l’armée anglaise après la guerre de 1914-1918.

En 1922 ou 1923, la partie centrale de l’orphelinat est ravagée par un incendie.

En 1939, l’école de filles quittera les baraquements et sera transférée dans une partie de l’orphelinat et prendra le nom de « Sainte Thérèse d’Avila »

Depuis 2008, l’Ecole Sainte-Thérèse d’Avila est associée à l’Institution Saint-Victrice.

Brèves