À la poursuite de la Rose Blanche

image1 image2 image3 REMSCHEID

Saison 8 – Épisode 1/10.

À la poursuite de la Rose Blanche.

 

9h43 : Tout le monde à son poste. Le sous-marin quitte le port.

9h54 : Alors que nous faisons cap au nord sur l’A28 à une vitesse de 59 nœuds, les hauts-parleurs se mettent à grésiller. M. Goûteux s’est emparé du micro et transmet les consignes pour un voyage agréable. C’est ensuite au tour de Cyrille, notre valeureux et chaleureux Chauffeur depuis maintenant trois ans, qui accueille et salue très gentiment ses 37 moussaillons. Un horizon bleu et un soleil vif nous obligent à sortir nos verres teintés.

10h53 : Amiens. Changement de décor. Un léger brouillard nous empêche d’apercevoir la Cathédrale.

11h31 : Le temps est brumeux mais sec, la température extérieure est de 5° Celsius, et la vitesse du car est de zéro nœud.  C’est l’heure de la pause pipi.

12h11 : Nous franchissons la Somme, sans rencontrer de résistance.

13h03 : Immersion périscopique! La mer est toujours grise et plate, avec quelques lignes d’écume de part et d’autre de notre sillage. Nous passons la frontière-franco belge.

13h11 : Escale pique-nique. On refait les niveaux…

14h15 : … Et on reprend le large.

14h18 : La température en surface est de 6°C au moment où nous doublons la ville belge de Mons, à mi-parcours exactement de notre voyage vers Remscheid.

14h53 : C’est l’heure de la séance cinéma. Un DVD va occuper tout le monde (hormis Cyrille, bien sûr :-) durant les 96 minutes qui viennent. Dehors aucun changement, à part peut être la température qui perd 1° de temps en temps.

4… 3… 2… 1… ZÉROOO!

16h06 : Nous quittons la houle Wallonne (Référence à la qualité du revêtement autoroutier) pour entrer dans les eaux territoriales plus calmes de Rhénanie. Bienvenue au pays où l’on met les points sur les u et sur les o.  Déjà le brouillard se lève et la température s’abaisse… 3°C. Nous passons au large d’Aachen (Pour les non-initiés, lire « aacheune »… On peut également dire Aix-La-Chapelle :-).

16h32 : Fait suffisamment extraordinaire pour être signalé : En moins d’une demi-heure, nous avons gagné 3°. Alors que nous laissons la direction Köln pour bifurquer vers Düsseldorf, le thermomètre affiche 6°C.

16h49 : Ultime escale technique avant la dernière ligne droite qui doit nous conduire à la Sophie Scholl Gesamtschulle. La température continue d’augmenter… 7°C !!!

17h24 : Nous franchissons le Rhin à Düsseldorf (Toujours sans rencontrer de résistance), direction Wuppertal par l’A46.

18h18 : Nous amarrons notre vaisseau au quai Sophie Scholl. Tout le monde descend, direction la Mensa. C’est ici que les couples germano-français… Ou franco-allemands… Enfin c’est ici que votre enfant est accueilli par son correspondant ou sa correspondante, et sa famille.

18h58 : Et bien voilà. Tout le monde est casé. Chacun d’eux dormira cette nuit dans un bon lit, et demain, dans la Bibliothèque, point de rassemblement pour les briefings et débriefings, nous entendrons le récit de leur première soirée… Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis impatient :-)

Alors je vous donne rendez-vous demain soir à la même heure (Enfin à peu près…), pour vous raconter cette première nuit et vous conter notre lundi à Aix-La-Chapelle.

C’était Patrick Nivon, votre correspondant du Saint-Victrice Times, « on the road again… »

 En raison d’un incident technique, nous ne sommes en mesure de publier que les légendes des photos : les clichés eux-mêmes sont restés dans les limbes d’Internet.

 

Attachez vos ceinture ! On remonte l’ancre…

 

La météo normande…

 

La météo picarde…image1

 

 

 

 

 

 

La météo wallonne…
image2

Pause pique-nique en Belgique.

 

 

 

 
image3

La météo allemande…

 

 

 

 
image7

La Grande Parade des appariements dans la Mensa.

 

Brèves
  • 16/10

    Nous venons d'apprendre le décès de Michel DUFAYET, qui fut instituteur dans notre école jusqu'à sa retraite, en 1990.

    Il restait attaché à notre Institution et passait parfois nous faire un signe d'amitié.

    Ses obsèques seront célébrées vendredi 22 octobre 2021, à 14h30 à St Martin du Vivier, sa paroisse.

  • Collecte de la Banque alimentaire15/04

    Grâce à la mobilisation des quelques familles, de collégiens et d'amis, nous avons pu recueillir 3191 Kg de nourriture au Super U de Bihorel lors de la Collecte de printemps (10, 11 et 12 avril 2021)

  • Résultat de l'élection au CMJ...23/03

    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s'est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d'Oriana Passérieux.

    Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants :

    • au collège : 
      • Rose Thirel (5A)
      • Charles Vacaresse (4C)
    • à l'école :
      • Anaëlle Cutulic

    Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!

  • Naissance06/01

    Mme Vébobe (secrétaire et "voix de Saint-Victrice") a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020.

    Joie et et santé au bébé et à sa famille !

  • Collecte de la Banque alimentaire12/12Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée08/09

    à Sainte-Thérèse-d'Avila : 10 septembre 2020

    à Saint-Victrice : 25 septembre 2020

  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI
  • Naissance21/10Mme Hamadouche, l'une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d'Avila15/10Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd'hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l'un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne... aussi souvent que possible !