Semaine A
<< Juin 2019 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Ecole Saint-Victrice

Chasse au trésor à l’IUT!

Les CM2 ont eu la chance de clôturer le projet « EXPLORATION CHIMIE » par une chasse au trésor organisée à l’institut universitaire de technologie.

Ils ont dû réaliser des expériences au laboratoire, visiter le technicum  et une salle en physique pour retrouver la salle du trésor !

Un grand merci à Mme Letellier et aux étudiants de la part des 27 P’TITS CHIMISTES!

 

Rencontre avec un champion!

Les CM2 ont eu la chance d’échanger avec Florian Merrien, un champion de tennis de table handisport.

Ce sportif prépare les prochains jeux paralympiques à Tokyo en 2 020 et agit aussi en tant qu’Ambassadeur du Sport et du Handicap pour le département Seine-Maritime.

Les élèves pourront aussi le 23 mai participer à la journée S’HANDIFFÉRENCE !

Alexis Desseaux à Saint-Victrice…

Bihorel : l’acteur de la série « Julie Lescaut », Alexis Desseaux, en visite dans son ancien collège

Bihorel. Connu pour avoir incarné le commandant Motta dans la série Julie Lescaut, le comédien rouennais, Alexis Desseaux, est venu rencontrer les élèves du collège qu’il a fréquenté.

Alexis Desseaux (au 4e rang en bleu) avec les 3e du collège Saint-Victrice
Jeudi 25 avril, le comédien Alexis Desseaux est revenu à l’Institution Saint-Victrice dans laquelle il a été scolarisé du CP à la 5e, à la fin des années 60 et au début des années 70. Après avoir été accueilli par Céline Perrier, directrice de l’école Saint-Victrice, et Dominique Tamarelle, directeur du collège, il a rencontré les élèves de 6e et de 3e de l’établissement.

Moins attiré par la télévision aujourd’hui

C’était un retour aux sources pour celui qui a habité le quartier des Sapins, à Rouen, notamment dans l’immeuble Bayeux. « Ma maman m’a élevé seule, a-t-il expliqué. Elle a abandonné le chant et la danse qu’elle pratiquait dans un music-hall pour s’occuper de moi. J’ai aussi été en internat à Saint-Victrice, à une époque où l’autorité des enseignants et des surveillants s’exprimait différemment d’aujourd’hui et alors que seuls les garçons étaient acceptés. J’appréciais la proximité de l’hippodrome de Bihorel, qui représentait pour moi la campagne. » L’acteur a répondu aux questions de son auditoire sur son métier et s’est montré très accessible. Il a indiqué que pour devenir comédien, le conservatoire de Rouen, où il s’est formé plusieurs années, peut être une solution. Celui qui va jouer Kean, au théâtre de l’Œuvre, à Paris, à partir du jeudi 9 mai, n’a pas caché qu’il n’était pas un bon élève et qu’il était plutôt en retrait en classe. Le comédien est surtout connu pour la série Julie Lescaut, dans laquelle il a joué l’adjoint de Véronique Genest, durant de nombreuses années. « Cette notoriété peut amener les personnes qui me connaissent, à aller me voir dans des pièces sur des thèmes moins évidents, a-t-il estimé. Mais, si j’ai beaucoup appris en travaillant pour la télé, elle m’attire moins actuellement car les temps de tournage sont raccourcis et les histoires moins intéressantes. »

Alexis Desseaux était aussi à Bihorel pour la représentation de la pièce dont l’action se situe en 1916, à Verdun, Le Choix des âmes, vendredi 26 avril, au foyer municipal. Après s’être prêté au jeu des selfies et des autographes avec des élèves et des professeurs, il est reparti, souriant et modeste malgré un parcours artistique de quarante ans riche d’une cinquantaine de pièces. Auparavant, le comédien a conseillé aux élèves d’apprécier le moment présent, en confiant aimer son métier pour la richesse des rencontres humaines qu’il permet.

Article de C.Martel

Un cygne … du Destin ??

Dès l’aube de ce vendredi 26 avril, une surprise nous accueille dans la cour d’honneur.

(photos en attente)

Un superbe cygne blanc, manifestement un jeune adulte, attend devant les portes du hall.

Il est venu par les airs, puisque les voisins nous en informent : la veille au soir, il volait au-dessus de l’hippodrome avant de se poser sur le toit de notre cuisine, puis sur le petit préau de la cour d’honneur.

L’animal est vigoureux, mais blessé à la patte.

 

Il est aussi craintif… et pourrait attaquer quelques mollets s’il se sent menacé.

 

Finalement, ce sont les pompiers qui arrivent à notre rescousse. Une brève course poursuite, sous les yeux des enfants et des familles qui arrivent ; à 8h00, l’oiseau est immobilisé et transféré dans une vaste cage métallique.

Les pompiers le conduisent au centre de soin des oiseaux d’Allouville-Bellefosse, où il bénéficiera de soins adaptés.

Etait-ce le « cygne » que nous allions vivre une belle journée de marche vers Houppeville ?

Comprendre les enjeux de la citoyenneté

La plupart des jeunes gens qui interviennent dans notre Institution dans le cadre du Service civique ont bénéficié d’un mercredi de formation sur les enjeux de la Citoyenneté.

Proposée par l’AFOCAL, cette journée était animée par Vincent HARDOUIN. Pleine de mises en situations concrètes et de références d’actualité, la formation a vivement intéressé les jeunes gens et ils se proposent d’en donner un aperçu dans les classes du collège durant les prochaines semaines.

Rappelons que ce sont nos missionnés de Service Civique qui accroissent l’accompagnement individualisé des enfants, qui promeuvent le Développement durable, qui ont réalisé la commémoration du 115e anniversaire, qui agissent pour l’introduction de produits plus locaux et plus frais dans nos assiettes, …

Pour les parents…
Pour les profs…
Brèves
  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • Naissance29/04Hélène Codevelle, éducatrice au Jardin d'enfants, vient de mettre au monde un petit Alix. Tous nos voeux accompagnent l'enfant et ses parents.
  • Naissance22/04Maud (assistante à l’école Saint-Victrice) nous a annoncé la naissance d’Édouard le 12 avril. Nous nous réjouissons avec ses parents.
  • Collecte de la Banque alimentaire08/04Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 1986 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 4 000 repas. Merci à tous.
  • retour du ski30/03l'arrivée vers 8h30 se confirme
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI
  • Portes ouvertes samedi 26 janvier 201910/12de 9h30 à 15h30 si vous ne pouvez-venir nous voir ce jour-là, n'hésitez pas à appeler au 02 35 60 23 79 pour demander un rendez-vous.