Français

« Révèle ton patrimoine » : le projet des 6A est mis à l’honneur

Dans le cadre du projet académique « Révèle ton patrimoine », les élèves de 6A ont été mis à l’honneur. Leur travail complet de création artistique et poétique ainsi de recherche documentaire a été salué par le jury lors d’un rendu au Collège Barbey d’Aurévilly à Rouen. Voici le lien donnant à voir une partie des travaux des élèves :

Cliquez ici

Sinon, tapez : http://www.ac-rouen.fr/medias/fichier/restitution-revele-ton-patrimoine-compresse_1561648053703-pdf

Un concours de latin !

Tous les latinistes de notre collège se sont retrouvés pour travailler de concert à une quarantaine de questions du Concours Académique qui avait pour sujet : « les héros et héroïnes ».  Ils ont apprécié le goûter offert à cette occasion et la bonne ambiance. Très concentrés, ils ont su s’écouter et tenir compte des réponses des uns et des autres…

 

« Molière dans tous ses éclats » !…

Mardi 27 mars, la classe de 5ème C (invitée par la Crea dans le cadre des Transeuropéennes) s’est rendue au Casino de Bonsecours. Miette et Ouane, deux jeunes acteurs ont joué trois extraits de pièces de Molière, ponctués d’intermèdes musicaux comme à l’époque du dramaturge. Avec juste ce qu’il faut de sérieux, ils ont rappelé certaines notions étudiées en cours : l’aparté, les didascalies, le rôle du metteur en scène…

La construction du personnage, le théâtre dans le théâtre et le jeu masqué ont tour à tour été abordés à travers la fameuse scène du poumon (Le Malade Imaginaire), celle de l’orthographe (Le Bourgeois gentilhomme) et celle de la galère (Les Fourberies de Scapin). Cette sortie clot efficacement une séquence de français sur le théâtre et la lecture intégrale du Bourgeois gentilhomme, les élèves ont pris conscience de l’importance du spectacle vivant, de l’intérêt de la mise en scène.

Bonne humeur et éclats de rire ont présidé à l’ensemble de la sortie.

MmeTestu

ATIQ RAHIMI AU COLLEGE SAINT VICTRICE

Mardi 10 février, les élèves de 3eB du Collège Saint-Victrice à Bihorel ont rencontré Atiq Rahimi, lauréat du prix Goncourt 2008.

Ils attendaient cet événement avec impatience ! Depuis quelques semaines, les élèves de 3eB du Collège Saint-Victrice s’étaient lancés dans la lecture de Syngué Sabour, Pierre de patience, prix Goncourt 2008, afin de préparer la venue de l’auteur, Atiq Rahimi, dans leur classe. Chacun avait rédigé sa petite fiche de lecture afin de bien mémoriser l’histoire et les questions qu’elle soulevait.

Mardi 10 février, quelque peu impressionnés tout de même, les élèves ont donc accueilli Atiq Rahimi et ont tout de suite été frappés par sa simplicité, sa chaleur, et le naturel avec lequel il répondait à leurs questions : l’origine de l’histoire, la langue, la chute du roman, le travail d’écrivain, le prix Goncourt sont autant de sujets abordés au cours de cet échange spontané.

Atiq Rahimi a ainsi évoqué son pays, l’Aghanistan, la guerre, le régime Taliban, son exil en France et la naissance de sa vocation d’écrivain. Curieux de connaître l’origine du roman, les élèves ont découvert que l’élément déclencheur avait été l’assassinat par son mari de la poétesse afghane, Nadia Anjuman, à qui le lauréat du Goncourt a dédié son livre. Syngué Sabour est ainsi la confession d’une femme à son mari plongé dans le coma, confession par laquelle elle se libère de toutes les oppressions. Pour répondre aux interrogations des collégiens, Atiq Rahimi a évoqué la condition féminine en Afghanistan – ou ailleurs -, la place de la sexualité dans le roman et la nécessaire crudité de certains passages. L’auteur a ensuite expliqué comment il créait ses personnages, et comment ceux-ci lui « échappaient » pour avoir leur vie propre. « Je ne suis pas mes personnages », a précisé l’écrivain.

Quant à la fin du roman, qui intriguait beaucoup les jeunes par son côté inattendu et son ouverture, Atiq Rahimi a souri et répondu à l’élève qui l’interrogeait sur ce qu’il fallait comprendre : « La fin est celle que tu souhaites pour le personnage. »

Furent évoqués aussi, lors de cet échange, l’importance de la langue, et le travail que s’impose l’auteur pour trouver « le mot juste ». « Mettez-vous devant votre ordinateur et écrivez ce qui vous passe par la tête. Vous verrez… » C’est le conseil qu’a donné Atiq Rahimi aux collégiens avant de partir. Puisse cette invitation faire naître de nouvelles vocations d’écrivain…

 

 

 

 

 

 

Claire Trémauville

Brèves
  • 16/10

    Nous venons d'apprendre le décès de Michel DUFAYET, qui fut instituteur dans notre école jusqu'à sa retraite, en 1990.

    Il restait attaché à notre Institution et passait parfois nous faire un signe d'amitié.

    Ses obsèques seront célébrées vendredi 22 octobre 2021, à 14h30 à St Martin du Vivier, sa paroisse.

  • Collecte de la Banque alimentaire15/04

    Grâce à la mobilisation des quelques familles, de collégiens et d'amis, nous avons pu recueillir 3191 Kg de nourriture au Super U de Bihorel lors de la Collecte de printemps (10, 11 et 12 avril 2021)

  • Résultat de l'élection au CMJ...23/03

    Le scrutin pour le Conseil municipal des jeunes de Bihorel s'est déroulé la semaine passée, sous la responsabilité opérationnelle d'Oriana Passérieux.

    Les élèves Bihorellais de Saint-Victrice auront des représentants :

    • au collège : 
      • Rose Thirel (5A)
      • Charles Vacaresse (4C)
    • à l'école :
      • Anaëlle Cutulic

    Félicitations Anaëlle, Rose et Charles !!!

  • Naissance06/01

    Mme Vébobe (secrétaire et "voix de Saint-Victrice") a donné naissance à Kéilha, une ravissante petite fille arrivée le 31 décembre, au crépuscule de 2020.

    Joie et et santé au bébé et à sa famille !

  • Collecte de la Banque alimentaire12/12Grâce à la générosité des clients et à la présence des collégiens (et des adultes qui les accompagnaient), il y a eu 3 600 Kg de nourriture récoltés. Cela représente près de 7 200 repas. Merci à tous.
  • Célébrations de Rentrée08/09

    à Sainte-Thérèse-d'Avila : 10 septembre 2020

    à Saint-Victrice : 25 septembre 2020

  • Le JSN change de support09/05Après quelques mois d'expérimentation d'un blog, nos articles vont être disponibles pour le grand public. En attendant, suivez le fil de l'actualité en cliquant ici  
  • le Journal sans Nom07/01Pour lire les reportages de l'Institution, cliquez ICI
  • Naissance21/10Mme Hamadouche, l'une des aimables secrétaires de notre Institution, a donné naissance à Ilyan, un petit (mais déjà grand !) garçon né le 20 octobre 2018. Compliments aux jeunes parents !
  • Sainte Thérèse d'Avila15/10Bonne fête aux Thérèse et à notre école, dédiée par ses fondateurs à cette grande sainte. Aujourd'hui, 15 octobre, nous fêtons celle qui a fondé l'un des ordres religieux les plus connus : les Carmélites. Que la grandeur de ses prières nous accompagne... aussi souvent que possible !